Articles

Ce que vous vous demandez sur Heuliad

Ce sont vos questions

Voici un petit florilège des questions que je reçois en parallèle et qui me donnent l’occasion de partager ici les réponses au bénéfice de tous …

#1 : J’AI ACHETE L’EMULSION PACIFISTE, MAIS J’AI DES BOUTONS QUI APPARAISSENT EN PLUS DE CEUX QUE J’AVAIS DEJA.

Après questionnement : la personne a commencé l’émulsion pacifiste il y a 4 jours et en a profité pour commencer des compléments alimentaires qui drainent le foie. La personne continue ses soins par ailleurs (un crème de nuit d’une marque conventionnelle, et un savon dermatologique)

Ma réponse :
La peau est le reflet de l’équilibre intérieur. Si des boutons sont présents sur la peau c’est le signe de perturbations digestives, émotionnelles ou hormonales. En stimulant directement le drainage du foie sans autres précautions, attendez-vous à une poussée de boutons, quelque soit les soins cosmétiques utilisés.
Un article pour approfondir
Quand vous commencez des soins cosmétiques naturels, veillez à ne pas utiliser en même temps des cosmétiques de type conventionnels (avec des composants synthétiques). Ils ne travaillent pas de la même façon sur la peau et même si l’idée n’est pas de vous faire jeter ou acheter toute une panoplie de produits, le plus sage est d’essayer 1 soin afin d’en perçevoir les effets. Dans le cas présent, l’émulsion pacifiste stimule la micro-circulation et l’épuration de la peau afin de la faire respirer, de resserer le grain de peau entre autre. Une crème de nuit conventionnelle utilisée la même journée va poser de son côté un film protecteur plus ou moins occlusif sur la peau pour compenser la déshydratation, et freiner ainsi l’élan lancé le matin par l’émulsion pacifiste.
Il faut un minimum de 7 jours à l’émulsion pacifiste pour manifester une détoxification à la surface de la peau, avec une amélioration des boutons. Une crème n’exprime pas tout son potentiel si elle est appliquée sur une peau qui est par ailleurs nettoyée par des soins trop décapants. Je vous conseille d’utiliser des soins très doux, encore plus si votre peau est grasse ou avec des boutons, le savon n’est pas le plus approprié dans ce cas : l’émulsion nettoyante sera plus judicieuse pour une sensation de propre et de fraîcheur mais sans abîmer le film naturel protecteur de la peau.
Un article pour approfondir

 

#2 : PUIS-JE RECEVOIR DES ECHANTILLONS GRATUITS, MA PEAU EST TRES FRAGILE, JE NE VEUX PAS PRENDRE LE RISQUE D’ACHETER UNE CREME POUR RIEN. 

Ma réponse :
Je mesure très bien l’inconfort d’avoir des soucis de peau et la difficulté à trouver des soins appropriés, le  budget que cela peut représenter. A mon sens, si vous vivez ces inconforts de peau, il est prioritaire d’en découvrir la cause et c’est rare d’avoir assez de recul sur soi pour identifier ce qui peut provoquer cela. La meilleure crème du monde peut être inefficace si elle ne répond pas au vrai problème que rencontre la personne.
Je n’ai pas d’échantillons parce que c’est un budget énorme que je n’ai pas aujourd’hui. Heuliad est une marque de niche, confidentielle, et je privilégie la qualité du produit en lui-même par rapport aux investissements dans des outils de vente en masse.
Ma grande force c’est le conseil sur mesure et mon expérience des soins naturels (depuis 2001) et tous les problèmes de peau que j’ai vécu…
Je préfère vous aider à identifier le vrai souci que de vous donner des échantillons sans m’inquiéter de ce qu’ils deviendront. C’est vous qui m’intéressez et je suis à votre écoute pour aller plus loin dans la découverte du problème, afin de se donner toutes les chances de vous faire renouer avec le bien-être de votre peau. Il existe de multiples façons d’utiliser une crème, ce qui compte c’est de trouver celle qui vous ira à vous.
Une dernière raison qui ne m’encourage pas à proposer des échantillons, c’est que je reçois tous les jours des demandes standards de ce type, qui sont envoyées à plusieurs marques en même temps. Le monde de la cosmétique est devenu un monde de soins offerts, d’échantillons gratuits, de photos instagram, mais même si c’est séduisant et tentant, il ne faut pas oublier que c’est souvent au détriment de la qualité du produit. C’est un tel budget de concevoir des soins, de passer tous les tests règlementaires, de conditionner, de vendre, que si tant de choses sont offertes ensuite aussi facilement, c’est parce que le budget communication est bien plus important que le budget alloué à la qualité de ce qui est dans le flacon… Ce n’est pas mon choix.
Je conseille les personnes qui rencontrent un vrai souci de peau mais je n’ai pas les moyens de jouer dans la cour des produits gratuits, et à vrai dire je n’y tiens pas. J’ai trop à coeur de conçevoir des soins respectueux de notre peau et de la planète, des soins particuliers, différents, techniques : Ce qui compte pour moi c’est qu’ils se retrouvent entre les mains de personnes qui en ont besoin et qui feront une vraie expérience sensorielle.

Je propose des soins au format voyage (entre 5 € et 11€ suivant les références), qui permettent à la fois de découvrir sur 1 semaine environ, en même temps qu’ils me permettent de continuer à développer d’autres soins. Heuliad existe grâce à celles et ceux qui achètent les soins. Tout simplement.

#3 POURQUOI LES FEMMES SONT SI SOUVENT DECUES DE LEURS SOINS COSMETIQUES ?

Ma réponse :
La vie aujourd’hui nous offre aujourd’hui un tel choix de cosmétiques, c’est infini…. l’enjeu du choix de sa crème tourne davantage autour de la communication séduisante, et des promesses impossibles, qu’autour du vrai souci rencontré par la cliente. Les packaging, les discours, les images, la mode sont des prescripteurs tyranniques qui détournent la femme de son ressenti personnel et intime. A mon sens il y aurait moins de déceptions si nous écoutions mieux les femmes, leurs vraies attentes. Ces vraies attentes ne sont pas toujours connues des femmes elles-mêmes car tout est fait pour qu’elles les ignorent magistralement. C’est un retour à soi qu’il s’agit d’initier, et tout le monde n’est pas prêt à le faire. Le risque c’est alors de jamais répondre à ses vraies attentes et de se maintenir dans une insatisfaction chronique. Apprécier les choses, cela s’apprend, cela s’infuse et se ressent. Savoir quoi attendre d’un produit cosmétique limite aussi les risques de déception, beaucoup de mes articles sur ce blog en parlent. Donnons un peu de temps à ce qui vit en nous, et le bien-être grandira, les belles expériences sensorielles aussi. Un bon produit se laisse pas toujours trouvé si facilement… ou alors il devient bon quand on sait réellement l’utiliser.

C’est aussi par ailleurs le propre de l’énergie féminine d’être changeante, ce n’est ni un défaut, ni une qualité, c’est une énergie. Chaque minute peut amener un autre point de vue, chaque journée est différente, chaque envie évolue. Certes pour une marque de cosmétiques qui a besoin de fidéliser ses clientes, c’est un sacré challenge….
De mon côté, j’ai accepté l’idée que c’était ainsi, je suis ce mouvement là aussi et je crée dans ma gamme différents soins pour suivre nos envies de changement. Ce qui plaît un jour, finira par lasser, mais cela reviendra, comme les saisons, tel un cycle… C’est la VIE.
Ce qui est déterminant dans cette approche c’est de cultiver la gratitude. Etre déçue c’est vivre mal que quelque chose à changé. J’essaie de distiller le message qui si on accepte que la seule chose qui ne change pas c’est le changement, on peut remercier d’avoir vécu un moment de plaisir, reconnaître le chemin parcouru et exprimer l’envie de découvrir autre chose. Cette vision permettrait de mieux avancer main dans la main avec les clientes : plus d’échanges, de soutiens mais aussi de partages d’idées pour évoluer sans cesse et faire de nouvelles expériences ensemble.

Le cercle des scénaristes HEULIAD que je prépare, aura cette vocation. Evoluer ensemble, créer ensemble.

Crédit photo : Fotolia

 

BLOG hEULIAD AVRIL 2017 BIS

T’as beau pas être beau…

ou belle…

Tu as un charme fou !

Un visage aux traits fins, des formes idéales, un style naturel irrésistible : une réalité qui n’est pas donnée à tout le monde, mais à qui il peut manquer l’essentiel : ce charme indéfinissable, cette petite flamme …

Ce charme est de toute beauté, il nous saute aux yeux chez l’autre quand il vit sans savoir qu’on le regarde, quand il vit sans chercher à plaire, que son esprit semble serein, qu’il est lui-même, qu’il fait ce qu’il aime : un livre qu’il lit, une lavande qu’il taille, une poterie qu’il créé.

C’est majestueux le charme ! tellement séduisant, que parfois aussi on en tombe amoureux…

C’est une chose qui m’amuse et me fascine d’aussi loin que je me souvienne : je trouve les gens, certains jours vraiment plein de charme, épatants, et d’autres, absents, ternes, sans que ce soit un jugement négatif, c’est juste une observation et je sais que c’est pareil pour moi aussi !

C’est ce qui m’a donné envie de faire ce métier d’esthéticienne, comprendre et révéler ce qui est beau, inoubliable, chez chacun de nous. Ce charme subtil, quelque soit les traits ou les formes qui nous définissent objectivement.

Le subjectif est tellement puissant. Combien de fois j’ai trouvé transparente une mannequin et magnifique une personne qui n’aurait pas fait la une des magazines, qui n’aurait pas été donnée en modèle.

Comment révéler ce plus, ce supplément d’âme ? Comment laissez s’exprimer cette lumière dans nos yeux, cette source d’attirance, de remarquable…

Bref, que faire les jours où nous sommes superbement moches ? Une idée ?

charme et séduction terrasens

Je crois que c’est en remettant de la vie, de l’amour et de la fluidité, dans nos quotidiens ! Terriblement simple, n’est-ce-pas ?… alors par exemple :

1- Se demander si il n’y a pas trop d’écarts entre ce que nous pensons, ce que nous disons, et ce que nous faisons.

La cohérence redonne beaucoup de beauté intérieure !  Alors autant que faire se peut, ne nous mentons pas à nous-même, soit :
– Faisons quelque chose qui nous fait moins penser, si nos pensées tournent au négatif (à nous de trouver quelle activité nous aide le mieux)
– Soit, allons écouter plutôt que de parler, afin de diversifier les sources d’informations avant de se faire son propre avis, voire de changer d’avis … (on peut se taire davantage aussi, tout simplement!)
– Ou encore, arrêtons de « faire pour faire » avant d’avoir à défaire… Qu’est ce qui nous ferait plaisir maintenant ? et faisons de notre mieux pour aller au bout.

2- Faisons un pas vers nos rêves.

Nourrissons l’espoir que c’est possible pour nous (aussi!) d’accomplir de belles choses, que nous avons aussi à poser notre pierre à l’édifice. Nous ne sommes pas, ici et maintenant, là où nous sommes, pour rien, nous sommes un maillon essentiel. A nous d’oser jouer notre rôle, pour sourire intérieurement d’avoir osé et de nous sentir à notre place …

Quelle étape pourrions-nous franchir pour avancer ? Souvent il s’agit d’apprendre quelque chose, alors s’inscrire à un cours peut-être ?

Dans le même temps, et c’est ce qui est compliqué, nous n’avons pas à surjouer notre rôle pour justifier notre existence, la pression que nous nous mettons pour mériter l’amour des autres ou se battre pour prendre sa place est épuisant et ça contribue à nous « mochiser » ( l’action de devenir moche dans le dictionnaire Terrasens…).

Notre place est juste là pour nous, personne ne peut la prendre, ce n’est pas la chaise musicale, alors « cool » nous pouvons aller à notre rythme vers nous, vers notre vie (bon! une vie n’est pas éternelle non plus, alors ne remettons pas trop à demain quand même… – Ah… toujours ce juste équilibre, une notion qui ne nous quitte pas…-

Vous ne rêvez plus ?

Alors petit conseil : prenez un stylo et écrivez ce que vous aimiez faire petit ou petite, les bons souvenirs qui se sont blottis dans votre esprit, ce qui vous faisait vibrer, AVANT…

Ecrivez 1 fois, 2 fois, 3 fois, et petit à petit vos rêves reviendront taper à votre porte, plus vite que vous ne le pensiez …

Ce sera à vous d’ouvrir la porte, de répondre en posant certains actes, en prenant certaines décisions bienfaisantes pour évoluer, grandir et vous épanouir. Les rêves aiment beaucoup se réaliser, les rêves de vie, ceux qui viennent du fond de vous-même…

Ne vous cachez pas derrière, – je rêve de gagner au loto, mais je n’y crois pas évidemment !-,  vous ne rêvez pas vraiment de cela, n’est ce pas ? Il y a autre chose qui vous anime ? qui vous plairait plus que tout ?

Et vous avez de bien meilleures chances de réaliser vos rêves que de gagner au loto, parce que vous avez de magnifiques cartes (et uniques) dans votre jeu pour y arriver !

3- Oser être parfaitement imparfaite, en devenir, en évolution, vulnérable parfois, bref en VIE !

Je crois qu’il est superflu de développer ce dernier point, n’est-ce pas ? … Enfin mais dans un prochain article…

Amusez-vous bien ! (et racontez-nous vos expériences : c’est un si beau cadeau pour aider tout le monde à visualiser que le rêve c’est du réel…)

NB : Je partage avec vous les 5 accords toltèques, si ils sont affichés là où vos yeux se posent souvent, c’est une bonne idée…

  •     Que votre parole soit impeccable.Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui. Utilisez puissance de la parole au service de la vérité et de l’amour.
  •     Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n’êtes plus victime de souffrances inutiles.
  •     Ne faites pas de suppositions. Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. A lui seul, cet accord peut transformer complètement votre vie.
  •     Faites toujours de votre mieux. Votre « mieux » change d’instant en instant, quelle que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d’avoir des regrets.
  •     Soyez sceptique, mais apprenez à écouter. Ne vous croyez pas vous-mêmes, ni personne d’autre. Utilisez la force du doute pour remettre en question tout ce que vous entendez : est-ce vraiment la vérité? Écoutez l’intention qui sous-entend les mots et vous comprendrez le véritable message.

Don Miguel Ruiz

Crédits phots : aplaceforart.tumblr.com, © lassedesignen – Fotolia.com

Revenons à nos moutons

Le bien-être pour l’expression de soi ?

Je voudrais remercier une connaissance que j’ai croisé l’autre jour car elle m’a dit spontanément : « mais finalement qu’est ce que tu fais ? j’ai lu certains articles de ton blog mais  tu sais je suis habituée à des choses plus terre à terre, alors avec toi je  m’y perds ! Et puis tu sais les crèmes qui changent la vie, je n’y crois plus depuis longtemps, je veux juste une bonne crème ! »

Bien! je vous avoue que cela réveille !

J’écris depuis janvier sur ce que je fais alors je me suis dit à mon tour : ok, j’entends, et je vais faire de mon mieux pour aller (aussi) à l’essentiel. J’ai cru que ce serait simple mais finalement…ma tendance à rebondir sur toutes les facettes d’un sujet me joue des tours….

Un blog on l’écrit seul mais pas seulement pour soi, et le but avoué c’est de créer l’échange, la prise de conscience, et évoluer…

Si je parle autant de tout « sauf » de crèmes, c’est parce que je crois vraiment que choisir sa crème en connaissance de cause nous mène bien plus loin que la frontière de la peau. Tout ce qu’il y a autour de la crème est même essentielle pour choisir finalement une crème qui nous va bien.

Le bien-être pour l’expression de soi, ce titre qui définit mon approche, dit tout et ne dit rien, me direz-vous ?

Le bien-être est à la fois une quête, un moment, des moments, mais à mon sens, nous le cherchons pour in fine arriver à exprimer notre originalité, à rencontrer les autres en restant soi, à être utile au  monde parce que nous savons ce que nous pouvons apporter d’unique, et surtout oser le faire . Etre bien ici et maintenant avec les autres.

Cet état de sérénité passe par toute une série de décisions personnelles, choisir sa crème en fait partie, et mène de toutes les façons à se poser la question pour tout ce qui entre dans notre vie. Alors l’air de rien, mais surtout pour qui s’y intéresse, oui une crème peut changer la vie, comme un voyage peut changer la vie, comme une rencontre aussi…

Bref, je reviens à nos moutons : Je vous propose une ligne de soins, des produits cosmétiques si vous préférez, mais le mot « soin » donne le ton pour symboliser des crèmes de haute qualité naturelle.

ouverture-sur-le-monde-heuliad

Le défi c’est de proposer 1 crème qui en remplace 1000 (ooops, je m’emporte là !) , qui en remplace bien 3 ou 4…

– qui rééduque la peau plutôt que de la beurrer de chimie,
– qui se révèle en fait bien plus efficace pour corriger nos imperfections
– qui fait vivre en amont des personnes de talent, de coeur et des producteurs durables.
– qui invite à sentir, à choisir vraiment sa crème (que ce ne soit pas la crème qui vous choisisse via un marketing surdoué)
– qui invite aussi à évoluer sur ce qu’on croit savoir des crèmes,  à apprendre
– qui suscite un réel plaisir des sens,
– qui nous emmène bien plus loin que prévu avec bonheur, grâce à des réflexions plus profondes et plus globales sur la vie.
– qui relance la mode des relations commerciales enjouées, des comédies romantiques et les chansons de Jean-Jacques Goldman…( cela ne se voit pas, mais je ris d’écrire cela…)

Tout cela  change un peu la vie tout de même, non ?

J’ai à coeur de ne pas simplement vendre des produits, mais de vous accompagner grâce au blog, à mes explications, ou à mes conseils. J’aimerais également proposer très bientôt, et en complément, des prestations payantes comme le scénario Heuliad pour tous ou d’autres réservées aux professionnels : je ferai très bientôt un article sur « MON OFFRE » afin d’y voir tout à fait clair.

Ces prestations payantes sont une possibilité qui vous est offerte d’aller plus loin mais je ne vous pousserai pas à les choisir si l’envie ne vient pas d’abord de vous : je propose, vous disposez en toute liberté. Chacune n’a pas les mêmes freins à prendre soin d’elle, la séance plus poussée, plus personnalisée peut avoir son utilité.

Ce qui est certain c’est que mes conseils pour utiliser les produits sont gratuits, ma disponibilité pour vos questions, vos doutes, vous est acquise. Je trouve cela parfaitement normal d’avoir des questions sur une marque, des produits qui ne disent pas la même chose que tout le monde, qui n’est pas vu à la télé, et  qui n’a pas d’égérie connue pour se faire connaître.

En lien avec tout cela, je vous propose : une journée Facebook demain (25 Mai 2012), de 10h à 17h je serai en ligne sur la page terrasens pour vous répondre. Alors n’hésitez pas ! que ce soit demain ou plus tard, n’hésitez vraiment pas !

Vos avis, vos points de vue, vos interrogations sont précieux à mes yeux pour mûrir Heuliad.

Serez-vous là ? Moi oui !

Vivre c’est faire des expériences dans lesquelles vous apprenez à être
Elise Le Pallabre

Découvrir les crèmes de soin Heuliad

Crédits photos : fotosearch-goodshoot, moi.

Très belle journée avec JJG…

Oubliez votre type de peau, choisissez un Etat d’esprit !

Une vue de l’esprit ?

Ce titre pourrait être une simple provocation, une envie de mettre un pavé dans la mare, à moins que ce ne soit une pointe de lassitude de voir partout la peau réduite à un bout de chair à enduire après bien sûr analyse rationnelle de son grain, de ses profondeurs de rides, de ses vapeurs, pardon rougeurs, ou autre crise hormonale boutonneuse.

Mais non  !  ce que je dis ou écris plutôt, je ne l’écris pas contre ce qui se fait à ce jour, je l’écris parce que la science, et le bon sens nous invitent à ouvrir les yeux et à les tourner tout autour de nous, même là où peu de gens regardent : La peau (la beauté ?) revêt tellement de dimensions et de liens avec nos émotions, notre patrimoine génétique, historique, notre hygiène de vie…  Elle dialogue sans cesse avec notre cerveau pour traduire nos pensées, nos états d’âme, nos excès.

« Tel un jeu de domino, touchez un carré de peau, et le message se propage, se fond, se révèle ! »

Votre crème peut elle encore se définir comme un simple signe extérieur de décoration, aussi agréable fut-il (futile ?), alors que certaines savent aussi être un message (utile ?) de vitalité, de santé, de beauté vraie,  à la lumière d’un mélange subtil entre les connaissances ancestrales du pouvoir des plantes, et des connaissances modernes de mesure et de compréhension de ce « pouvoir ».

Bref, peut-on subir (lapsus !) choisir une crème autrement qu’en fonction de notre type de peau, et la choisir pour son état d’esprit  ? (pour in fine se sentir mieux dans sa peau…)

Juste une illusion ?

C’est un sujet difficile à expliquer, à évoquer même, tant il est facile de balayer d’un revers de main ce que j’avance . Un édito d’un magazine féminin pourrait lancer  :  » non mais ! une crème qui agit sur notre état d’esprit, ça ne va pas non ? Déjà les crèmes qui devraient effacer nos rides, ne le font pas, qu’elles s’occupent déjà de ça… Le marketing devient fou ! le marché juteux de la cosmétique s’affole : Une crème, chère en plus, ne résoudrait-elle pas la crise aussi non ?  » – cessons de gober n’importe quoi mesdames – ! »

détente beauté naturelle

En fait il ne s’agit pas de cela : ce n’est pas la crème qui change notre Etat d’esprit, la crème a beaucoup de pouvoirs mais pas celui-là. La crème, le soin comme j’aime à le dire pour Heuliad, a des actifs, une vitalité, une variété de plantes, une vibration forte :  une énergie à lui-seul, qui va nourrir et augmenter votre propre vibration, afin de vous ouvrir à d’autres perceptions. ET si vous le souhaitez, vous accompagnez ces actions en vous positionnant à votre tour, sur un Etat d’esprit haut en vitalité, en couleurs.

Le soin devient un révélateur, un facilitateur, un catalyseur mais ne fait pas le travail à votre place : il nourrit la peau d’une façon délicieusement gastronomique, pour que la peau retrouve (enfin) le goût de bien faire son travail. Ce message « d’encouragement » naturel, agit par effet boule de neige sur toutes nos dimensions, physique, émotionnelle, énergétique, sociale, spirituelle, puisque tout est relié. Je vous disais que c’était compliqué à expliquer…

Un zeste d’imagination

Pour essayer de visualiser les choses : imaginons que ce que j’appelle « vitalité », « énergie », ou « vibration », ce soit tout simplement un courant électrique fluide et puissant. Nos cellules, comme toutes les cellules composant ce qui vit sur terre, communiquent entre elles par un courant électrique : quand nous mourrons, la lumière s’éteint ! donc la vie c’est un courant électrique intense, permanent, rapide, subtil, omniprésent qui relie tout des pieds à la tête, et au delà avec notre environnement (Quand le courant passe avec quelqu’un, ou un lieu… c’est une vibration identique ou bénéfique à la vôtre).

Il a été prouvé que les émotions basses, les pensées négatives, les toxiques et toxines altèrent la fluidité, l’harmonie de ce courant électrique, et qu’à l’inverse, les émotions hautes, les pensées positives, et les ingrédients naturels et frais le rétablissent et l’améliorent. Chaque être humain, chaque plante, ou animal a un niveau de puissance électrique ( taux vibratoire ) qui évolue sans cesse : plus vous entretenez ou montez ce niveau, grâce à des pensées, attitudes, hygiène de vie positives, naturelles, et gaies, plus vous attirez autour de vous des niveaux similaires et plus vous évoluez dans votre vie agréablement.

Exemple
Masaru Emoto travaille sur une molécule d’eau, placée sous microscope. Il démontre la mémoire de l’eau et l’influence des émotions sur elle,  en résumé : dîtes-lui « je te déteste », et ses ondulations intérieures deviennent anarchiques, saccadées. Dîtes-lui je t’aime, ses molécules dansent et ondulent avec régularité. La molécule d’eau a aussi adoré mozart, moins le rap, mais les goûts et les couleurs après…

Une pincée de concret

Rappelez-vous maintenant que vous êtes composés majoritairement d’eau, et que votre crème de soin se compose (et là je parle pour Heuliad) d’ingrédients végétaux frais, dynamisés, eux-mêmes chargés d’eau pure (hydrolats, extraits, aloe vera…) et « made with love ».… La rencontre entre vous et votre crème devient alors une terre extra fertile pour y semer des intentions, des voeux, des actions positives, constructives, bienveillantes, pour créer en vous de l’harmonie, de la santé, du sens, de la joie de vivre. Vos cellules sont connectées et travaillent au mieux !

La crème des crèmes

S’offrir une crème de haute qualité naturelle, c’est un coût si vous la comparez à d’autres crèmes, mais si vous la regardez comme un soin, comme un message, comme une expérience énergétique qui nourrit votre corps fertile, comme une alliée pour vous hisser plus haut, pour réaliser vos projets, et vivre la vie que vous voulez vivre. C’est tellement différent ! Vous vous ouvrez des portes, des sensations qui ne peuvent se vivre que par l’expérimentation personnelle, qui sont un chemin de découvertes à votre rythme, à votre mesure. La nature fait son oeuvre en douceur, telle une rivière qui sillonne la colline…

La nature offre tant de mystères, et de « savoir (bien) vivre ».  Nous sommes aussi un bout de cette nature, nous ne voyons pas bien souvent quelle richesse nous habite, et surtout à quel point la beauté, le bonheur sont un Etat d’esprit, une attitude, une pensée, un geste tendre, un moment de pause.

Un soin Heuliad est une occasion de « se brancher » sur des ondes positives, de prendre le temps de se faire du bien, et de poser des paroles fortes sur ses envies, afin de les mettre en scène dans nos vies.

Pour Quoi ? plutôt que pourquoi …

Mettre sa crème de soin le matin, en y prenant plaisir, et focaliser sur des intentions positives, cela sert à quoi finalement ?
Juste à entendre ses intuitions (donc les bons choix à faire dans son quotidien), à attirer dans sa vie des personnes, des opportunités qui nous feront du bien et avec qui nous évoluerons mutuellement (sur la même longueur d’ondes), et se faire confiance de mieux en mieux pour voguer sereinement : le bonheur en fait !

Côté peau, l’équilibre se fait tranquillement : davantage de pureté, de lumière, un teint plus unifié, une douceur retrouvée, des imperfections oubliées (mais pas les rides bien sûr !): un visage plus joli, plus expressif… Car votre peau exprime tout simplement que vous vous aimez chaque jour un peu plus, que vous vous respectez, que vous menez la danse de votre existence, en lien avec le reste du monde.

Si on jouait ?

Je vous propose de fermer les yeux, de vous souhaiter que le hasard vous conduise à l’Etat d’esprit du moment, au soin idéal pour vous aujourd’hui, et de choisir :
En cliquant sur votre phrase préférée, vous toucherez du doigt le soin Heuliad correspondant : magique !

1- Je réveille mon envie d’avoir envie, je crée l’étincelle, je mets de la légèreté dans ma vie, je virevolte !
2- Je crée la surprise, j’intensifie ma relation aux autres, j’exprime mes émotions, je façonne ma différence,  je suis moi.
3- Je regarde autour de moi, je m’ouvre au renouveau, je charme la vie, je souris, j’encourage l’émerveillement, je souligne la beauté des choses, et des gens.
4- Je savoure le moment présent, sans artifice, je suis à nue, je suis comme je suis, je cesse de trop en faire, je suis là, je suis bien.
5- J’invite la vie dans ma vie, je sens l’effervescence dans mon corps, j’exprime un enthousiasme vrai, je le partage autour de moi, j’exulte !
6- J’apprends, je regarde les choses autrement surtout si je les connais déjà, je rebondis sur mon expérience, je tente des terres inexplorées, je rencontre l’autre.
7- J’écoute mon besoin de repos, mon envie de rien, je passe du temps avec moi, je ne programme rien, je prends de l’élan en prenant du recul…
8- Je me sens artiste, je crée, je cisèle mes projets, je partage, je mets du beau dans ma vie, toujours.

PS : Bien sûr, vous trouverez aussi sur ces 8 liens, les bienfaits sur votre peau, qui peut le plus peut le moins…

Incroyable non ? Que pensez-vous de cette façon de choisir une crème de beauté ? Et quel Etat d’esprit a retenu votre attention aujourd’hui ?

Crédits photo : fotolia, goodshoot.