Articles

Il y a la rivière, les rigadeaux et …

Bientôt il y aura Heuliad !

Où me direz-vous ?

Je vais déménager à la rentrée, avec ma petite famille et ma petite entreprise dans un petit coin de paradis sur les bords de la ria d’Etel… Heuliad sera donc basée au Vieux-passage à Plouhinec, je vous dirai où quand nous aurons un petit peu vu le jour côté travaux !

Là où nous allons, nous serons tout près de St cado, c’est plus connu que le vieux-passage.

La pêche aux moules aux rigadeaux !

Une fois arrivée à Plouhinec, toute mon activité continue normalement, si ce n’est une activité en plus qui va se greffer sur mon emploi du temps de fin de semaine : la pêche aux rigadeaux …

C’est un des bonheurs de la ria d’Etel, la pêche à pied : palourdes, huitres, bigorneaux et coques (rigadeaux pour les bretons !)

Lors de ma petite pause vacances de la semaine dernière nous avons expérimenté en famille la 1ère pêche aux rigadeaux pour nos filles et j’en parle aujourd’hui parce que j’ai une image dans la tête à la fois tendre et drôle à partager avec vous :

La pêche aux rigadeaux c’est une histoire de famille, et c’est très touchant (surtout j’imagine quand c’est un souvenir d’enfance, un souvenir de bons moments en famille). Chaque famille a son coin de prédilection, certaines iront à la petite mer de Gâvres, c’était mon cas quand j’étais petite ! d’autres iront à Locmariaquer, Etel ou Plouhinec, ou sur l’île kerner…

Et tous, petits et grands, petits-enfants, parents et grands-parents, à l’heure de la marée basse, on se retrouve les fesses en l’air à gratter la vase ! Les petits veulent essayer les râteaux des grands persuadés qu’ils pêcheront mieux avec ! alors les grands se retrouvent à gratter à la main ou avec un bout de coquillage (et je parle en pleine connaissance de cause !)
En pratique les petits se promènent avec le râteau à la main, en zappant d’un seau à l’autre pour apprécier la taille, la quantité et la rapidité de la pêche…aux « rigolos » !

C’est du pur bonheur, qui casse un peu le dos je vous l’accorde, mais un pur bonheur quand même!

blog-etel 4

Voir tous ces gens pêcher avec entrain et les pieds plein de vases, c’est beau !
On ne pense à rien, on pêche, on est heureux quand enfin un rigadeau s’offre à nous sous la vase. (Oui ce n’est plus ce que c’était…). C’est déchirant quand il faut le laisser parce qu’il est trop petit, mais c’est important, alors on le replace dans sa vase…

Et puis soudain, un coup de sifflet !

C’est la famille d’à côté, venue à une vingtaine. Le papy siffle et crie : « C’est l’heure de l’apéro ! »
Là tout est dit…. tout le monde va rincer son seau, rincer ses rigados et hop, direction la table de pique-nique pour partager en famille l’apéro pour les grands, le saucisson pour les petits. En attendant de  manger le soir ou le lendemain des rigadeaux rigolos…

Bien sûr il faut qu’ils dégorgent, et là c’est THE spectacle pour les enfants : ils regardent pendant 1 heure, se bidonnant le ventre de rire, les rigadeaux dans la bassine « faire pipi » en live, autrement dit gicler de l’eau et le sable avec… Ils sont drôlement sympas avec nous ces rigadeaux, ils ne voudraient pas que la dégustation de fruits de mer tourne aux crissements de sable sous la dent…

blog-etel-heuliad 3

blog-etel

C’est vraiment chouette les vacances…

Je vous souhaite de profiter au mieux de ces instants de vie, si simples, si doux… ensemble.

A bientôt pour la suite des épisodes !

« Jouer : Le mois de jouer est le premier mois des vacances. Après vient le mois doux, puis le mois de s’étendre. »

Pef , Extrait du Dictionnaire des mots tordu

Crédits photos : Xavier Le frapper, Elise Le Pallabre

NB : Ci-dessous, L’auteur de cette magnifique photo de St Cado :  Xavier Le Frapper, photographe de talent et mon oncle de surcroît !

xavier-le-frapper-photographe