Conseils et astuces d’une beauté au naturel, de soins de la peau, de liens entre la beauté, le bien-être et la santé. Expériences et tests autour d’un bien-être global, sous le signe de l’ouverture d’esprit !

La beauté, c’est les autres…

Je suis heureuse de répondre à l’invitation de Sybille Fernandez, pour une interview beauté !

Sybille est coach et accompagne les femmes à se réconcilier avec leur image, avec elle-même, notamment les femmes qui ont des kilos en trop et que ces kilos empêchent de se trouver belle, de s’aimer.

Elle m’a demandé d’en dire plus sur ma vision et mon expérience au jour le jour….

Quand on ne sait pas ou qu’on ne sait plus se trouver belle,
Quand on trouve toujours que les autres femmes sont très belles, et pas nous
Quand on a perdu de vue la richesse de notre personnalité, qu’on ne se résume qu’à un corps, qui ne nous plait pas en plus…
Comment faire la paix avec soi ?

Vous me suiviez sur le blog de Sybille pour la suite ? Interview !

Merci Sybille pour ce moment d’authenticité !

contours et kilos comment faire la paix avec soi

Crédit photo : Fotolia et Elise Le Frapper

SOS d’une peau en détresse

La guerre des boutons

Et si je faisais une suite à l’article « Avis de tendresse, si vous avez de l’acné » ?   Je reçois très souvent des messages très touchants sur vos soucis de boutons, et cela me semble utile de partager d’autres informations pour participer à éclairer un peu ce chemin souvent sombre. Je suis sur le même chemin que vous, je suis passée par là aussi alors profitons-en…

Cliché 1

Vous avez 35 ans et toujours des boutons (ou depuis peu !)

Et même si vous avez 25 ou 45, vous n’êtes pas une anomalie … Beaucoup, beaucoup, beaucoup de femmes sont concernées, et même si cela ne change pas votre problème à vous, cela reste mieux de savoir que nous ne sommes pas un cas à part, ni un cas désespéré d’ailleurs.

Vous avez connu les traitements dermatologiques, les traitements hormonaux, ou les antibiotiques (assez automatiques là pour le coup…), et testé tout ce qui existe sur le marché de la cosmétique, souvent les boutons disparaissent le temps du traitement, mais la peau est bien abîmée et fragilisée, irritée, et cela revient de plus belle dès le traitement fini.

« En vieillissant » vous prenez conscience qu’un peu plus de naturel serait le bienvenu, ce qui vous amène à rencontrer la naturopathie, les médecines douces en général (magnétisme, acupuncture, micro-kiné …), les remèdes de grand-mère, la cosmétique bio ou faite maison, les huiles essentielles, sans oublier le maquillage naturel pour cacher ce qui ne s’améliore toujours pas : les boutons.

Souvent même c’est pire, vous faîtes des poussées de boutons spectaculaires, depuis que vous avez arrêté la pilule et que justement vous avez fait l’effort surhumain de manger cru, vert, frais, bio, fait maison, cuit vapeur et de boire beaucoup d’eau, tout en reprenant le jogging.

Cliché 2

Les remèdes naturels ça marche super bien.

Vous avez donc très logiquement changé votre alimentation, voire vous suivez un régime sans gluten, sans lait de vache, sans protéines animales, sans sucre raffiné, tout comme il faut.
Vous drainez votre foie, vous prenez des plantes pour la peau (bardane, pensée sauvage), des omégas 3 pour réduite les inflammations, vous vous êtes même mise au sport pour éliminer et au yoga pour vous détendre.
La psychothérapie ou une thérapie brève sont souvent aussi sur la to do list, ca fait du bien de recentrer certes, on avance, on progresse, on comprend des choses, mais les boutons eux, ils s’attachent comme des berniques…parfois c’est mieux, mais les poussées sont toujours là et bien là.

Nous on ne s’aime pas assez, mais eux c’est fou comme ils nous aiment, ils nous aiment pour 2, c’est certain !

La paix des boutons

Pour ma part, je pense que vous avez néanmoins fait le bon choix en prenant soin de vous de façon naturelle, cela reste votre meilleure chance de retrouver une peau saine, mais pourquoi cela ne marche pas si bien que cela ?

 

  • Le temps

La plupart du temps, les personnes qui me contactent ont vu un praticien x ou y et font tous les efforts cités ci-dessus depuis 3 semaines, 2 mois, 3 mois, et sont dépités de ne pas voir d’amélioration. Je comprends très bien ce dépit. Néanmoins le corps lui ne peut pas se rééquilibrer en si peu de temps. 3 mois, c’est long quand on est mal, mais c’est court pour changer le corps physique, libérer les mémoires du corps et les habitudes. Si cela fait 20, 30 ou 40 ans que vous vivez avec une certaine hygiène de vie, ce n’est pas en 3 mois que le corps peut manifester tout autre chose.

Mon expérience c’est que ce qui est fait de façon régulière donnera des résultats, alors mieux vaut en faire moins mais que cela se fasse suffisamment longtemps pour que cela soit fructueux.  Si on laissait grandir la graine que l’on a semé ?

Exemple : si vous diminuez ou modifiez déjà plusieurs choses au niveau alimentaire, si vous mangez plus de légumes, et buvez d’eau, ne vous lancez pas à prendre tous les compléments alimentaires existant sur le marché…

Souvent on démarre de multiples recettes tout azimut tellement on souhaite en finir avec ces boutons, cette ferveur est forte et mais on ne tient pas la distance alors on souffre ensuite de n’avoir que peu de résultats.  Et je vous épargne le chapitre sur les sommes folles que nous engloutissons pour utiliser tous les remèdes en même temps…

Je vous dis un peu plus bas quelle est pour moi la priorité….

 

  • La crise d’élimination

Autre chose fondamentale. Quand vous donnez l’occasion au corps de se libérer de surcharges accumulées, c’est un signe de bonne santé quand celles-ci s’éliminent facilement et rapidement mais OOPs ! cela se traduit par des poussées spectaculaires…
C’était une bonne idée de drainer la corps, le foie, de se lancer dans la détox etc… c’est aussi une bonne idée de choisir des cosmétiques ultra actifs et vraiment naturels, mais il y a des choses à savoir pour éviter ou atténuer la crise d’élimination qui se cache sous ces quelques symptômes possibles :

Une grosse fatigue, des problèmes de transit, d’infections urinaires, de nausées, de maux de tête, des douleurs articulaires ou musculaires, des bronchites, sinusites, ou autres symptômes ORL, des soucis digestifs, une peau irritée ou qui démange, des boutons en folie, des plaques rouges sur la peau ou bizarroïdes, et une mauvaise humeur ou de la colère en prime …

La crise d’élimination c’est avoir mis un couvercle sur le volcan pendant des années, et se dire un matin, tiens je vais enlever le couvercle…. Appliqué à la peau, cela revient à avoir proposé à sa peau des cosmétiques inertes ou peu actifs pendant des années, c’est avoir endormi son corps et sa peau par une alimentation peu nutritive ou compliquée à digérer, et décider un jour de s’offrir de la qualité, du concentré, du nectar…

C’est certain que vous offrez à votre corps ce qui est essentiel pour lui, ce qui est vital et précieux pour lui mais si vous n’avez pas les fruits de vos efforts de suite, ce n’est pas que vous n’êtes pas faits pour cela. Non, non, je ne peux pas vous laisser croire que vous seriez la seule personne sur Terre pour qui les légumes, l’eau, les aliments frais et équilibrés ou les cosmétiques naturels et vivants ne seraient pas une bonne expérience, que vous faites une réaction à toutes ces bonnes choses, qu’il faudrait revenir d’urgence à une alimentation ou à une cosmétique basiques … c’est bien tenté mais non !

Ce qui est bon pour votre corps signifie qu’il sera mieux à même  d’optimiser les échanges intérieurs/extérieurs, donc de se libérer dans un premier temps de ce qui l’encombre : il va faire un nettoyage de printemps, il va se réveiller et s’auto-équilibrer… Cela ne va pas durer éternellement.

Rappelez-vous, vous aimeriez bien retrouver une peau saine, claire, lumineuse, lisse, douce, unifiée ? ce sont les signes d’une peau qui respire, qui vit, qui échange, qui se nettoie avec fluidité… Même si les débuts sont chaotiques, c’est ce que votre peau aspire à devenir aussi, elle s’entraîne et va y arriver.

Toute éruption sur la peau correspond à des mémoires douloureuses, des stress passés ou présents, des toxines, dont votre corps veut se libérer : mieux les comprendre, les décoder et les accompagner c’est aider son corps à s’alléger de ce qui ne lui est plus utile pour avancer heureux ; c’est s’aider à avancer plus en harmonie… La cosmétique naturelle, l’alimentation naturelle, le sport c’est une façon de tendre la main à son corps pour réussir ses missions originelles.

Notre corps saisit la main tendue, en somme, il nous veut du bien…

 

  • Le sens des priorités

L’expérience me montre qu’avant de vouloir tout drainer, il est fort utile de commencer par l’hygiène de l’intestin. La peau est en lien très fort avec l’intestin (et le foie dans un second temps). Si elle souffre c’est que l’intestin au préalable souffre.

Je conseille de mon côté, la cure Xantis. Cette cure préserve la flore intestinale, elle stimule l’activité de l’intestin et permet son « auto-épuration ». Cette cure est du bon sens : pour que le corps puisse se libérer de certaines toxines et mémoires accumulées dans nos organes et autres tissus, il faut que l’intestin soit en état de reçevoir et d’éliminer ce qui va lui être envoyé…. Si l’intestin est en forme, l’élimination se fera en interne, au lieu de prendre tous les autres chemins possibles, notamment l’élimination par la peau….

La cure Xantis peut sembler insurmontable au départ : peu de gens rêvent de se faire une douche rectale … De mon côté j’ai mis 4 ans à me décider ! Donc je vous comprends ! Je m’en faisais tout un monde, un geste compliqué. Et puis quand j’ai découvert que j’y arrivais, et surtout la détente que cela m’a procuré, je peux dire aujourd’hui que c’est un soin  que je fais 1 fois par an avec un vrai sentiment de faire quelque chose de sain et de positif pour moi, les bénéfices sont perceptibles, sans nul doute : détente, moins de fatigue, peau plus claire, jambes plus légères…meilleure digestion (et plus selon les déséquilibres de chacun)

1ère cure xantis: 1 mois ou plus selon le besoin
En entretien : 1 semaine / an ou 2 fois dans l’année suivant le cas.

Je conseille aussi les bains dérivatifs de France Guillain. C’est une autre façon de faire cette hygiène de l’intestin, et cela a de multiples bienfaits aussi sur beaucoup d’autres choses : cycle hormonal, peau, détente, transit, régulation du poids et de l’appétit, nettoyage cellulaire, meilleure libido….. parmi tant de choses.

Ce bain dérivatif est à faire tous les jours, grâce à des poches de gel fraîches que l’on pose 2 heures / jour dans les sous-vêtements, afin de préserver la zone du sexe au frais, je sais cela fait sourire … sauf que cette fraîcheur du sexe est initiatrice d’une pression et d’une stimulation de l’ensemble de la circulation sanguine et lymphatique, hormonale, intestinale et clairement quand vous aurez exploré un peu plus cette méthode douce et très très économique, vous pourriez être étonnée.

A mon sens, se concentrer sur notre intestin pour démarrer est une clé majeure pour vraiment faire bouger l’acné au plus tôt.

 

  • Ce que je ferais ?

1- Je ferais une visite chez un naturopathe pour évaluer les améliorations alimentaires prioritaires à apporter (à appliquer en douceur pour vraiment qu’elles deviennent des gestes quotidiens faits avec plaisir) et personnaliser les conseils d’hygiène de vie.
2- Je ferais une cure Xantis de 1 mois au minimum (ou les bains dérivatifs)
3- Je prendrais des fleurs de Bach pour accompagner ce choix de prendre soin de moi, pour accompagner les émotions qui me submergent car prendre soin de soi peut réveiller de vieilles croyances liées à l’estime de soi, des jugements limitants sur soi, des souvenirs douloureux…) :
4- Je ferais de la marche dans la nature, je choisirai une activité créative qui me fait plaisir comme la photo, la peinture, l’écriture …
5- En même temps que le point sur mon hygiène de vie, je ferai des soins de la peau avec des cosmétiques simples mais ciblés sur la respiration de la peau, l’action détox et apaisante.

 

  • La peau

Les soins naturels de la peau sont là pour permettre de tenir la distance du retour à l’équilibre intérieur. Pendant que vous rééquilibrez l’alimentation, que vous drainez en douceur leur corps, que vous apprenez à vous détendre, à vous écouter, il est plus que judicieux de choisir des soins de la peau naturels afin d’accompagner le processus d’élimination : les huiles végétales font fluidifier les flux de sébum et apaiser l’épiderme, les huiles essentielles vont assainir au quotidien, et aider à la réparation cellulaire, l’argent colloïdal également, les autres ingrédients comme l’aloe vera vont hydrater et apaiser, les extraits vont stimuler une auto-régénération de la peau : tout cela sans freiner les éliminations et respirations nécessaires, grâce à des textures fines et bio-mimétiques (en affinité avec le film protecteur de la peau).

Les soins cosmétiques naturels ne sont pas LA solution à l’acné, mais ils participent grandement à accompagner le nettoyage intérieur, à améliorer l’aspect de la peau et à amorcer également le cheminement vers l’estime de soi, le soin de soi, l’écoute de soi.

Mon choix de produits : moi-et-mes-imperfections

 

  • La symbolique de l’Acné

J’ai remarqué aussi une chose : il me semble que plus on cherche à multiplier les recettes anti-acné dans tous les sens, à se battre contre ses boutons, à affronter l’acné sur tous les fronts, plus on s’éloigne du vrai sujet. Le sujet c’est d’entendre ce qui est en ébullition en nous, le sujet c’est de se frayer un passage vers qui nous sommes vraiment, de comprendre ce qui est si frustré en nous, si blessé, si pommé. Cette lucidité n’est pas si simple à avoir, accepter notre part d’ombre ET notre part de lumière n’est pas si aisée… Nous passons un temps fou à fuir, à éviter, à prétexter tout et son contrainte pour échapper à cette lucidité pourtant tellement libératrice !

La peau nous dit toujours si nous sommes en harmonie entre qui nous sommes et qui nous donnons à voir aux autres, la peau nous dit toujours si nous sommes en paix (ou pas !) entre rêver sa vie et vivre ses rêves…

Mon avis très personnel c’est que les femmes qui sont confrontées à ce souci de peau et d’image sont freinées par un manque de confiance et d’estime de soi, elles ont accepté ou se sont résignées à un quotidien monotone, à un travail épuisant nerveusement ou physiquement ou ennuyeux, cependant leur âme d’artiste n’est pas vraiment d’accord. La féminité est vivante et créative, changeante et puissante, renversante et bouleversante, et si cette vitalité est coincé dans un cadre trop terne, si cette féminité a été bridée, jugée, dévalorisée, abîmée, il se forme alors un volcan intérieur de vie et de créativité, qui n’a nulle part où se concrétiser…

L’acné (ou autre éruption cutanée d’ailleurs) c’est un signe à mon sens que nous avons une belle énergie folle et généreuse, une idée de ce que nous voulons faire de notre vie, mais nous ne nous l’autorisons pas. La façon la plus directe de soulager cela, c’est de prendre soin de son corps, de vivre dans son corps des émotions, des sensations, de se « cr’aimer » le corps, de danser, de créer du beau de ses mains, de se faire masser. …

C’est la façon la plus directe de faire remonter à notre conscience nos priorités, nos intuitions, c’est la façon la plus directe de déverrouiller de vieilles habitudes et d’apaiser ainsi nos ébullitions intérieures, très mentales somme toute.

 

  • La piste quantique

Dans cet article, je vous explique que la patience fait partie de notre monde, que la graine a besoin de temps pour grandir, que la matière a une certaine inertie, mais on sait aussi aujourd’hui grâce aux recherches de physique quantique, que la matière est énergie, que le temps et l’espace n’existent pas vraiment, que ce que nous pensons et rêvons existe déjà,  à nous de savoir ouvrir les yeux …

Autrement dit, nettoyer nos cellules et changer de cap dans notre vie peut aussi aller très vite, c’est le fameux saut quantique. Et là encore, on découvre que la notion de plaisir, de joie, de bien-être est à la source de ces sauts quantiques, la source d’un changement très fluide. Notre corps est un cocktail d’électrons, une onde puissante, une spirale positive, et chaque fois que vous vous préoccupez d’être bien dans votre corps, il peut tout arriver dans votre vie…   c’est bien cela la priorité, c’est bien cela qui peut sembler très dur à faire au quotidien. Le trésor est pourtant là et déjà là, pas demain, ni si vous faîtes tel ou tel effort, le trésor est déjà là.

Ce qui vous fait du bien, ce qui peut vous soulager, est déjà là dans votre vie.

Votre corps, votre âme savent déjà ce qui est bon pour vous, ils vous parlent quand vous prenez soin de vivre des moments qui vous font plaisir au plus profond de vous. Quand vous avez du plaisir, vous lancez une onde magique dans vos cellules. Et la magie c’est le monde des possibles.

La magie c’est quand l’âme agit…

 

Avez-vous une idée ? Quelle serait la chose vibrante que vous pourriez vous offrir aujourd’hui ? Avez-vous prêter attention à un moment agréable que vous avez vécu aujourd’hui ?

Auriez-vous envie que nous en discutions plus précisément ensemble ? Votre peau, votre vie, vos talents ?
Contactez-moi pour une séance sur mesure : Séance Estime de soi

Mes bonnes adresses :

Crédit photo : fotolia

Young woman is swinging on a swing in summer pine forest. Image toned and noise added.

Young woman is swinging on a swing in summer pine forest. Image toned and noise added.

Il suffira d’un test

Tous concernés

J’imagine que vous avez vu ici et là tous les articles sur les perturbateurs endocriniens ? C’est une chose qui inquiète, qui nous dépasse :  les impacts sont forts, leur omniprésence est diabolique.

Ces perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui imitent nos hormones naturelles, ou bloquent leur circulation, ou perturbent leurs actions, autrement dit, ils ont des effets sérieux sur notre équilibre hormonal, sur notre fertilité, notre comportement, notre humeur,  notre croissance, notre santé en un mot.

Ces perturbateurs sont dans les plastiques, les cosmétiques, les jouets, les objets de décoration, les objets d’ameublement et d’aménagement de la maison, les matériaux de constructions, dans l’eau, dans les couches, les vêtements, les chaussures, les consoles de jeux, la nourriture, j’en passe évidemment.

Une quantité infime suffit à perturber, alors vue leur omniprésence, on ne peut plus en 2015 nier leurs effets immenses…

La cosmétique aussi

Sur certaines choses nous n’avons pas le choix, la pollution environnementale nous touche inexorablement. Néanmoins, pour tout ce que nous choisissons d’acheter, il est possible d’être moins exposé et de préserver du mieux que nous pouvons notre santé et celles de nos enfants. Prendre conscience de notre pouvoir de consommateur, devenir consom’acteur c’est donner une chance aux êtres vivants de l’être encore longtemps, et à la Terre de rester un paradis….

Nul ne sait comment tout cela va évoluer, mais essayer de contribuer à protéger la vie, c’est pour moi une quête de plus en plus essentielle.

Les produits cosmétiques sont aux premières loges dans cette réalité délicate… les perturbateurs endocriniens synthétiques se retrouvent dans les conservateurs, les fixateurs de parfum, les texturants et les filtres solaires chimiques de beaucoup de nos soins quotidiens.

Si Heuliad vous propose des soins 100% d’origine naturelle, c’est notamment pour se préserver de ces ingrédients indésirables.

En complément, Heuliad a fait faire un test spécifique par un laboratoire spécialisé breton : le test OEDT (oestrogenic endocrin disruptor test), qui permet d’attester si un produit cosmétique à une activité oestrogénique ou pas, autrement dit si le produit fini est un perturbateur endocrinien ou pas(sur la dimension oestrogénique). Le laboratoire a conclu que les soins Heuliad testés n’avaient aucune activité oestrogénique, je peux envoyer la copie de ces résultats sur simple demande.

Heuliad a fait réaliser ce test sur la crème talentueuse et le soin épatant anti-taches, afin de pouvoir conseiller en toute sécurité ces soins aux personnes sensibles ou à risques comme les femmes enceintes, les personnes qui ont une pathologie hormono-dépendante, ou pour les enfants à partir de 3 ans.

L’exception qui confirme la règle

Si j’ai pris soin de faire ce test sur le produit fini, alors que les compositions Heuliad ne contiennent pas d’ingrédients qui sont par eux-même des perturbateurs endocriniens d’origine synthétique, c’est parce que j’utilise des huiles essentielles dans mes soins. Des huiles essentielles pures et naturelles qui ont des actions pertinentes sur la peau tout en en diffusant une senteur naturelle agréable, cependant le fait est que certaines molécules présentes naturellement dans les huiles essentielles peuvent avoir aussi une action hormone like.

Comme les huiles essentielles sont une médecine complexe, subtile et étonnante, je voudrais simplement partager avec vous l’enjeu de ne pas mettre les huiles essentielles dans le même sac que les perturbateurs endocriniens d’origine synthétique.

L’action hormone like dans le cadre d’une huile essentielle pure et naturelle est une action qui peut être recherchée pour les femmes matures afin de pallier naturellement à des inconforts de peau suite à la chute des oestrogènes au moment de la ménopause. Comme tout ingrédient qui présente une action réelle, il est judicieux de l’utiliser pour certaines personnes mais pas pour d’autres. Dans ce cas précis, les femmes ménopausées en seront satisfaites mais c’est contre-indiqué pour une femme enceinte qui par définition est naturellement submergée d’oestrogènes.

Autre chose à savoir, la magie de l’huile essentielle pure et naturelle c’est que quand elle contient des molécules hormone like, les autres de ses centaines de molécules qu’elle contient vont équilibrer cette action hormone like pour ne pas subir d’effets secondaires désagréables. Ce qui est encore plus fou, c’est qu’une huile essentielle, une fois associée à d’autres huiles essentielles, et mélangée à une base peut ne plus avoir du tout d’action oestrogénique au final. La nature a prévu d’offrir de multiples  bienfaits, contradictoires parfois, mais qui s’auto-équilibrent pour préserver la vie…

Merci la science

Comme il ne suffit pas de le dire, il faut le prouver, et là le test spécifique OEDT devient essentiel, car il permet de garantir que la crème dans sa globalité n’a pas d’action oestrogénique, preuve que la composition en huiles essentielles est équilibrée ou que les huiles essentielles en présence ne sont pas « oestrogen like » : vous pouvez profiter sereinement de leurs actions multiples et positives sur la peau.

Ce serait tellement plus simple si tout était blanc ou noir, n’est ce pas…. Il m’a semblé utile de rappeler que les huiles essentielles, ne sont pas à mettre dans la même catégorie que les perturbateurs d’origine synthétique. Comme il est certain qu’avec la médiatisation qui s’emballe (à raison!) sur les perturbateurs endocriniens, les huiles essentielles vont être égratignées au passage, par ceux qui les connaissent mal, qui ne veulent pas tenir compte de leur subtilité, sous prétexte que le public ne peut pas comprendre ces subtilités….

J’ai la conviction de mon côté que le public peut très bien comprendre, d’autant plus si les marques se donnent la peine de prouver ce qu’elles avancent.

Les huiles essentielles, pures et naturelles sont un tel trésor pour notre beauté, notre santé, apprenons à les connaître, à les utiliser mais ne leur reprochons pas d’être efficaces ou actives, soyons à la hauteur de leur générosité, de leur dimension, de leur sensibilité. Les huiles essentielles, c’est l’âme des plantes, que serait un monde sans âme ?

Je ferai les tests pour les autres soins de la gamme au fur et à mesure (c’est un vrai budget vous l’imaginez peut-être), mais cette 1ère étape permet de rassurer les personnes qui se demandent comment trouver des cosmétiques qui ne contiennent pas de façon certaine de perturbateurs endocriniens, précisément quand ils impactent la production d’oestrogènes ( c’est là l’enjeu pour les femmes enceintes, ou pour les femmes sous traitement lors d’une maladie hormono-dépendante qui recherchent une crème qui soulage leur peau sèche)

La cosmétique est un plaisir, un cadeau que l’on se fait, une démarche d’estime de soi, et mon leitmotiv c’est que la cosmétique HEULIAD exprime cette belle énergie…

Chouchoutez-vous bien et si vous connaissez des personnes que cela peut intéresser, imaginez la bonne nouvelle que vous pouvez partager avec elles !

Où les trouver ?

Découvrir la crème talentueuse et le soin épatant anti-taches ?

Rejoindre la boutique Terrasens pour les acheter en ligne ?

Découvrez les dépositaires Heuliad

nouveautés heuliad

Crédit photo : Fotolia, Elise Le Pallabre

Life is Life !

Ce début d’année commence si fort… nous sommes le 12 janvier, je n’ai pas pu écrire avant, tant j’étais éberluée autant que bouleversée par les évènements terroristes qui ont eu lieu, tant j’étais émerveillée par le soulèvement citoyen qui s’en est suivi.

Epoustouflant…

J’avais prévu d’écrire mes voeux bien avant. La vie continuant, il y a bien des vendanges tardives, pourquoi pas des voeux tardifs ? Je les partage donc aujourd’hui, avec l’envie que l’onde de choc que nous vivons se prolonge et se transforme en une énergie créatrice, pacifiste, optimiste.

Pour ces voeux 2015, je vous souhaite de la fluidité, de suivre votre source intérieure, de rejoindre un courant porteur épanouissant pour vous et vos proches.
Tout est en vous et vous pouvez être l’initiatrice des changements que vous souhaitez dans votre vie. Belle Année 2015 !

Pour celles qui veulent savoir pourquoi nous avons tout en nous, pourquoi nous pouvons faire durer l’onde de choc et l’alchimiser, voici la suite :

Voeux vivifiants

Ces voeux sont sous le signe de l’eau (donc de la vie !)

Cela pourrait être parce que l’hiver est associé à l’eau en médecine chinoise, que cette énergie est là pour circuler…. le mieux possible, afin de favoriser un humus fertile, terreau essentiel aux graines qui sortiront au printemps.

C’est aussi parce que j’ai eu le plaisir de découvrir avec quelques clientes de Heuliad le nouveau lieu de Gilles Demurger, l’espace BALNE’EAU à Belz. Nous nous sommes offertes une séance de détente entre femmes et à cette occasion nous avons échangé sur l’eau vivifiée, et je trouvais qu’il n’était pas inutile de rappeler le rôle fondamental de l’eau.

Mieux connaître l’eau implique ensuite d’apprendre à bien choisir l’eau que nous buvons, afin de profiter de la vie qu’elle porte en elle : cette énergie qui nous est vitale et qui permet en fait de diffuser bien plus ce que nous imaginons…

L’espace BALNE’EAU propose plusieurs soins, qui ont tous comme point commun de stimuler la circulation des liquides dans notre corps (lymphe, sang…) : saunas, bain à l’eau vivifiée, balancelle, Chi-thérapie. Ce lieu est dédié à l’eau vivifiée.

L’eau vivifiée c’est quoi au juste ?

D’abord l’eau tout court…

Je ne serai pas technique mais voici un rappel du rôle de l’eau dans notre corps.

Selon les personnes, nous sommes composés en moyenne de 70% à 80% d’eau. Imaginez ! Notre corps c’est majoritairement de l’eau…
Cette eau sert à maintenir la souplesse de notre corps, elle sert à conduire le courant de nos influx nerveux… à permettre les échanges entre nos cellules, elle sert donc à la fois à hydrater nos cellules, comme à les détoxifier (éliminer les déchets métaboliques issus  de notre incroyable machinerie interne).
Nous ne fabriquons pas cette eau, alors nous devons en boire chaque jour !

Est-ce que toutes les eaux se valent ? non…. Est-ce que tout le monde est d’accord sur le sujet, non plus !

Comme ce blog souhaite vous donner des pistes pour être actrice de votre bien-être, je vous donnerai quelques pistes connues en médecine douce et vous pourrez ainsi vous renseigner et expérimenter.

* En médecine douce, il est conseillé de boire une eau peu minéralisée. (Pardon pour les eaux connues qui dépensent beaucoup d’argent pour nous séduire avec leur composition minérale « impressionnante »)

– Soit de l’eau en bouteille, elle porte obligatoirement le détail des résidus à sec sur son étiquette (les minéraux entre autre) : ils doivent être en dessous de 120 mg/litre, le Ph entre 6 et 7.
– Soit de l’eau osmosée, qui est en fait l’eau du robinet, que l’on filtre par un système de plusieurs filtres à installer avant le robinet d’eau pour obtenir une eau plus pure (12 à 20 mg/litre de résidus à sec, sans chlore, nitrates, résidus…). L’eau osmosée est la plus économique, avec peu de résidus, mais il est nécessaire de la dynamiser, de la revivifiée, je vous en parle un peu plus bas.

NB :  – A noter aussi qu’il n’est pas bon à l’inverse de boire une eau déminéralisée complètement –

* Une eau peu minéralisée est plus efficace pour hydrater nos cellules et pour détoxifier l’organisme.

Si elle est très minéralisée, elle apporte avec elle beaucoup de résidus(cristaux de sels minéraux) qui ne sont pas assimilables par notre organisme (notre corps ne capte les minéraux que via les végétaux) mais que les reins vont devoir filtrer et éliminer en forçant leur compétence (d’où la sensation de faire beaucoup pipi avec certaines eaux….). Ces minéraux bruts contenus dans l’eau savent par contre très bien se coller à nos articulations, ou sur nos tissus, tendons et autres… et cela donne de chouettes inflammations, ou démangeaisons, (tous les pathologies finissant en  » -ite »comme la tendinite et les problèmes de peau sèche, irritée…).

Si l’eau est peu minéralisée, elle devient disponible pour emporter avec elle plus de déchets, et pour être utilisable facilement par nos cellules (à condition de la boire à jeûn, hors des repas, et sans rien d’autre dedans ni thé, ni citron, ni rien…).

L’eau c’est la vie ?

Pourquoi les bains d’eau mer font du bien ? pourquoi l’eau des thermes est-elle bonne pour la santé ? L’eau de la montagne, des cascades. Parce qu’au delà de sa composition chimique, le mouvement de l’eau est essentiel. Le tourbillon, la circulation de l’eau, c’est le mouvement fondamental pour que les échanges se fassent, dans notre corps y compris. C’est ce qui est recherché aussi via les massages et autres drainages lymphatiques : nous faisons bouger les liquides.

Même une eau fortement minéralisée, comme celle présente dans les thermes, reste bénéfique car elle sort du griffon, elle porte encore toute la vie d’une eau qui descend avec une puissance folle des montagnes, qui parcourt la nature avec un entrain « magique »: une biodisponibilité accrue pour nos cellules.

Une eau en mouvement saura faire « danser » nos cellules, les fera communiquer entre elles, maintenant ainsi notre vitalité, l’augmentant même…

* Le mouvement de l’eau a disparu dans les eaux en bouteilles… et dans l’eau osmosée, de toutes les façons possibles.

L’enjeu est donc bien de boire une eau peu minéralisée ET vivifiée (autrement dit redonner du mouvement à l’eau que l’on boit). Vivifier l’eau, c’est lui donner une information différente, il existe plusieurs façons de faire cela, et là aussi, il y a ceux qui y croient, ceux qui en doutent car cela ne se « voit » pas vraiment au premier coup d’oeil.

– On peut mélanger soit même l’eau dans le verre, en créant un tourbillon : tourner 1 min un bâton dans un sens, et 1 min dans l’autre sens, avant de la boire.
– On peut magnétiser l’eau avec des pierres, du cristal, avec ses mains pour ceux qui ont appris à le faire.
– Il existe des systèmes automatiques qui créent des tourbillons (vortex) dans l’eau : c’est le principe du mixeur en fait.
– Il existe des fontaines qui filtrent et réinforment l’eau en même temps ( mélusine, cartis…)
– L’espace Balné-Eau à Belz utilise le système GRANDER, qui magnétise et vivifie notre réseau d’eau dans toute la maison.

L’eau vivifiée a un bon goût(ne sent pas le chlore), elle exhauste les goûts des préparations dans lesquelles elle apparaît , elle vivifie les aliments et donc leur digestibilité, et permet d’économiser beaucoup d’agents détergents : votre shampoing va bien mousser avec très peu de matière, le savon, le liquide vaisselle, idem… Votre peau et vos cheveux seront très doux, sans efforts…

L’eau peu minéralisée, vivifiée regorge de bienfaits pour nous et tous les êtres vivants mais nous oublions trop souvent que l’eau a aussi une qualité incroyable : elle a une mémoire d’éléphant. Mais cela sert à quoi au juste ?

Ca sert à quoi une mémoire d’éléphant ?

* L’eau capterait tout, les bonnes comme les mauvaises informations

Ce que certains ont étudié (comme Benveniste ou Masaru emoto), c’est que l’eau capte tout ce qui dans son environnement, physique comme émotionnel, capte toutes les fréquences et vibrations et communique ensuite cet état partout où elle va . Comme nous-même sommes composés de beaucoup d’eau, l’eau que nous buvons impacte notre équilibre en fonction de la qualité de celle-ci.

La fluidité, les échanges, l’énergie de l’eau est plus ou moins bénéfique selon les informations qu’elle porte. Ces informations peuvent aussi changer en fonction de l’environnement. Changer la qualité de notre eau peut donc aussi nous faire évoluer.

Masaru Emoto a fait par exemple l’expérience de cristalliser les molécules d’eau, après leur avoir passé différents types de musique ou en leur disant  » je t’aime » ou « je te déteste ». Les cristaux obtenus sont plus ou moins harmonieux en fonction de l’harmonie des sons : le cristal est régulier et graphique avec une musique de Mozart ou des Beatles ou quand on lui dit « je t’aime ». Le cristal est anarchique, irrégulier, atrophié avec des musiques électroniques ou hard,  ou si nous lui exprimons des paroles de haine.

Cela s’appelle la mémoire de l’eau et c’est l’enjeu majeur des années à venir je crois…. si également la communauté scientifique accepte d’étudier la question plus largement (ou de communiquer ses résultats au grand public…)

Quelques visuels de cristaux sur cette vidéo vue sur le net :

C’est fou, non ? ….

En sachant que l’eau est présente dans tant de choses qui nous touchent chaque jour : les fréquences et bonnes ondes qu’elle reçoit ou pas ont en fait une grande importance.

Quand vous êtes devant votre miroir le matin, ce n’est pas anodin de se trouver belle, ou de se trouver moche…. Quand vous avez un défi à relever, ce n’est pas anodin non plus de se trouver nul ou de vouloir faire de son mieux. Cela conforte l’idée que l’enjeu c’est bien d’apprendre à s’aimer, d’être bienveillant avec soi, de se nourrir de positif et d’ optimisme, c’est drôlement bon pour nous ! Les échanges physiques comme émotionnels sont optimisés. Nos chances d’évoluer, de changer, d’avancer, de réussir sont liées aussi aux échanges qui se font en nous, grâce à l’eau justement…

 Réussir pour prendre confiance en soi  ou bien de prendre confiance en soi pour réussir ?

En fait c’est un échange, un mouvement permanent entre action et intuition, de surcroît dans un contexte encourageant qui favorise le sentiment d’évoluer et d’être heureux, à sa place. Là encore le mouvement est essentiel, entre nos 2 cerveaux tout particulièrement, cela doit circuler !

Ce que notre cerveau, nos cellules vont entendre tous les jours (paroles positives, optimisme) sera le terreau nécessaire pour concrétiser nos voeux les plus chers.

Ceci explique cela

Cela va nous mener au succès parce que nous allons rencontrer les personnes qui seront décisives à nos avancées, nous allons nous retrouver au bon endroit au bon moment. De la même façon que nos cellules sont liées entre elles, nous sommes liés aux autres et aux choses.  Etre sur la même longueur d’onde que quelqu’un d’autre, c’est une expression qui est à prendre aussi au 1er degré : Ce sont nos harmonies internes qui se connectent les uns les autres, grâce à l’eau qui conduit nos vibrations comme un courant électrique …

Plus nous vivons dans la joie, dans la confiance, plus nous connectons des gens qui partagent les mêmes émotions…ou des personnes qui sont compatibles avec ce que nous émettons comme pensées, émotions, intentions…

« Ce que nous cherchons, nous cherche aussi ! »
c’est toute la thèse dite « quantique ».

Là dessus nous ne pouvons pas tricher : nous sommes des aimants, nous attirons à nous ce que nous sommes à l’intérieur de nous ou ce que nous espérons au fond de nous. Le vrai travail, c’est d’apprendre à se concentrer sur le positif de la vie et sur ce que nous voulons vraiment (et de se faire aider le cas échéant), alors que le négatif et nos freins ont souvent pris le pas dans nos quotidiens… et semblent assez naturels en fait !

Dans une crème aussi !

Dans une crème de soin il y a aussi une partie important de liquide, c’est pour cela que je mets des mots doux sur les soins HEULIAD, que les crèmes sont faites avec amour, et que vous pouvez vous en inspirer le matin ou le soir pour diffuser du positif dans vos cellules. Mettre sa crème de soin devient un prétexte pour s’offrir un vrai moment de détente et de fluidité intérieure, un vrai moment d’harmonisation de l’eau qui circule en nous.

Le corps humain est merveilleux et nous en savons encore tellement peu de choses. Ce qui commence à se savoir est merveilleusement encourageant et enthousiasmant. Cela redonne espoir, que nous pouvons encore sauver notre chère planète, notre intelligence, notre sensibilité est en totale osmose avec cette Terre que nous maltraitons pourtant. Si seulement nous savions qu’elle c’est nous, que nous c’est elle, que tout est possible entre nous….

Belle Année 2015 ! à fluidifier vos émotions, à clarifier vos pensées, à vivifier votre vie, à stimuler vos envies pour cristalliser dans votre quotidien le bonheur que vous souhaitez dans vos vies !

A Visiter ?

Retrouvez le site de BALNE ‘ EAU ! à Belz. Voici quelques images en préambule… la suite sur le site !

eau vivifiée- eau dynamisée

eau grander-eau vivifiée-balné-eau belz

espace balné-eau belz

espace balné'eau

espace détente balné-eau-belz

Crédits photo : Fotolia, Elise Le Pallabre (chez Balné’eau – BELZ)