Ce que votre peau préfère : Conseils pour un teint plus lumineux.

Ce que votre peau préfère : Conseils pour un teint plus lumineux.

3 conseils pour une peau qui rayonne

S’il y a une chose qui nous ressemble trait pour trait c’est bien notre peau !
Oui elle immortalise notre image, c’est une évidence mais dans son fonctionnement elle est aussi notre clone parfait.

Elle a besoin de 3 choses principales pour se sentir bien, exactement comme nous : Du cœur, du footing et de l’air frais !

# 1 - Du cœur (de la douceur)

Imaginez que vous soyez bardé de diplômes, que vous ayez en plus de l’expérience, de la pratique mais que votre supérieur ne vous fasse toujours pas confiance, qu’il ou elle vous parle mal, qu’il ou elle vous hurle dessus même dès le matin en arrivant.
Votre supérieur vous surveille au-dessus de votre épaule quand vous travaillez, vous demande des comptes à tout bout de champ, vous convoque en réunion tous les 4 matins.
Comment pourriez-vous travailler correctement, même avec toutes les compétences du monde ?
Comment ne pas perdre confiance, comment avoir de l’énergie, comment se lever le matin dans ce contexte ?
Pourtant vos compétences sont toujours là, mais vos neurones sont grillés sous l’effet du stress, l’information passe moins bien. Le système est épuisé et moins efficace.

Si vous changez d’entreprise, pour un cadre de travail plus respectueux, plus bienveillant, plus motivant, vous allez néanmoins mettre un peu de temps à remettre votre dynamique en route, à retrouver vos marques, votre productivité, votre envie. Donner le meilleur de soi-même n’est possible que dans un contexte favorable. Mais cela reviendra.

La peau c’est pareil, elle a des compétences extraordinaires qui sont même naturelles, d’origine ! Le corps humain est un système assez bluffant pour vivre au mieux …
La peau est un émonctoire précieux pour éliminer les toxines, elle est une enveloppe cruciale pour nous protéger de l’extérieur tout en assimilant ce qui nous est nécessaire (synthèses multiples via le soleil, l’air etc…).
Nos cellules savent fabriquer de l’élastine, du collagène, de l’acide hyaluronique, du sébum, maintient l’hydratation, bronze, renouvelle nos cellules et j’en passe. Un job particulièrement intense et essentiel.

Le véritable enjeu pour prendre soin de sa peau n’est pas de mettre des crèmes toujours plus concentrées en actifs révolutionnaires.
L’enjeu c’est de permettre à votre peau de travailler tranquillement, sereinement, de la laisser exprimer son potentiel. C’est bien de la déstresser qui est pertinent !
C’est le stress qui la freine, qui diminue les échanges cellulaires, qui abîment nos cellules, qui complique la fabrication. Le stress sous toutes ses formes : des soins agressifs, synthétiques ou inappropriés, un environnement pollué, un excès de soleil, une hygiène de vie chaotique.

Ce qui redonne un contexte relaxant à votre peau, c’est un apport d’anti-oxydants (ce qui corrige le stress oxydatif), des vitamines et minéraux, de la douceur, de la bienveillance et une hygiène de vie vivifiante, bref de l'amour et du coeur !

# 2 - Du footing (de la pureté)

Après une blessure par exemple (réparée bien sûr), vous réapprendre à faire du footing, c’est tellement mieux que vous laissez croire que vous serez bien en restant avec des béquilles, non ?

Une crème réussie aide la peau à se rééduquer, à se relancer et à remplir sa mission au mieux. Une crème qui fait le travail ou semble faire le travail à la place de la peau, ne fait que l’affaiblir insidieusement: si vous mettez tout le temps une crème très grasse sur une peau sèche pourquoi les glandes sébacées se remettraient au travail ?

Les plantes ont ce secret de stimuler et de faciliter ce qui est vivant. Je propose une cosmétique qui vient aider notre peau à travailler correctement, à lui donner le contexte de douceur pour que nos cellules aient envie de travailler et de donner 100% de leur savoir-faire.

Si j’ai choisi des synergies de plantes, 15 plantes par exemple dans les crèmes de soin, ce n’est pas juste pour faire joli sur le packaging, c’est surtout pour proposer un cocktail équilibré à la peau de plantes, algues, fruits, argiles qui sont du carburant pour que la peau puisse jouer son rôle et faire une production de qualité.

Nous avons besoin de mouvement, de circulation, d’énergie pour être bien, la peau aussi.
Appliquez une crème en la massant c’est comme un footing pour nous : stimuler la micro-circulation du sang et de la lymphe, oxygéner, c’est naturel et c'est faciliter le fonctionnement optimal de notre peau.

Quand la peau est dans un contexte de douceur, avec des vitamines régulièrement, elle peut supporter aisément de ne pas avoir de crème à certains moments.
Avec le temps néanmoins les cellules ne travaillent plus forcément à 100% même avec une bonne hygiène de vie, alors là les cosmétiques viennent équilibrer davantage, en apportant certains éléments bienfaisants (plus d’anti-anti-oxydants, des actifs plus puissants pour accompagner la peau, sans pour autant faire à sa place).

J'ai choisi l'émulsion à froid et des synergies particulières de plantes parce que c'est ce qui permet une affinité avec la peau vraiment optimale. La peau ne fait pas d’efforts pour « digérer » la crème, elle assimile et reconnaît facilement les molécules naturelles et sait quoi en faire.

Cette technique d'émulsion à froid (la phymulsion) est essentielle justement pour préserver les actifs et les anti-oxydants : comme le cru en cuisine. Les apports sont vraiment vivifiants pour la peau parce qu’ils ne sont pas chauffés pour être incorporer dans l’émulsion.
La vitalité des actifs est un maillon clé pour apporter à la peau un environnement relaxant.

Dans mes crèmes Heuliad, l'émulsion se réalise grâce à des feuillets d'argile, et non via des tensio-actifs, ce qui  permet de ne pas réellement mélanger l'eau et l'huile.
En apparence vous avez bien une crème homogène, mais l'huile est encapsulée dans l'eau (comme des gouttes d'huile dans de l'eau) et protégée par de l'argile. Ainsi je n'ai pas forcé l'huile et l'eau à se mélanger, comme c'est le cas aussi sur notre peau. 
La crème imite ainsi parfaitement le fonctionnement naturel de la peau.

Nos glandes sébacées sécrètent du sébum et nos glandes sudoripares excrètent de l'eau, l'ensemble constitue le film hydrolipidique : l'eau et l'huile cohabitent sur notre peau mais ne se mélange pas.

Grâce à la technique choisie par Heuliad, les actifs huileux de la crème sont absorbés et assimilés facilement sans perturbations par les glandes sébacées, et les actifs aqueux, par les glandes sudoripares tout aussi facilement.

C'est en cela aussi que la peau ne surdépense par d'énergie pour assimilier les actifs. L'avantage qui en découle c'est que les actifs se diffusent tranquillement pendant la journée, l'argile "infuse" les actifs pour un confort durable. C'est une diffusion homéopathique en continu sur la journée et non un shoot d'actifs au moment de l'application de la crème.

Si l'eau et l'huile se mélangent là elles devraient pas (de l'eau qui se retrouvent dans les glandes sébacées par exemple), cela contribue à provoquer des soucis de peau comme des points noirs, une oxydation de notre sébum, des boutons, des rougeurs, des irritations, une mauvaise élimination de nos toxines.

# 3 - De l’air frais (de la respiration)

L’autre élément clé de la peau c’est la respiration. Elle doit réussir à nous protéger de l’extérieur tout en éliminant beaucoup de toxines venant de l’intérieur : Un sacré défi !

A nous de l’aider en la laisser respirer. Pour toutes les raisons évoquées plus haut, le rôle des cosmétiques est une aide, un apport de sérénité, de douceur et ne doit pas se transformer en couches successives qui étouffent la peau.

Là aussi la naturalité et la finesse des huiles choisies, la variété des molécules mais dans une seule crème, permettent d’offrir un soin stimulant mais léger à la peau.

Mes crèmes de soin comme la pacifiste ou l’émulsion d’amour font 5 microns, là où les pores de la peau font 10 microns. La crème est 2 fois plus fine que les pores de la peau. 
Les huiles végétales qui la composent sont très fines, comme la cameline et le dattier, de plus très riches en anti-oxydants, incorporées crues dans la crème : un must pour aider la peau tout en lui permettant de respirer !

Les huiles essentielles bien dosées sont très stimulantes pour la vie cellulaire (la respiration de la peau !), ainsi que les actifs testés et éprouvés pour stimuler la régénération un peu comme des coachs, ils encouragent la peau, en douceur et avec bienveillance !
De la rééducation positive en somme !

De mon point de vue la peau n’a pas besoin de plusieurs soins successifs comme il est souvent proposé aujourd’hui. Un soin nettoyant et une crème de soin si ils sont imaginés comme une synergie de plantes sont le plus utile à la notre peau pour travailler en paix et rayonner naturellement.


Le temps passe oui, les rides prennent leur place ou d’autres imperfections, mais avoir une peau saine, lumineuse, douce et confortable, la plus repulpée possible c’est naturel aussi et à notre portée avec des soins conçues avec une philosophie du vivant comme celle que j'aime vous faire découvrir à travers mes soins Heuliad.

En lire plus

Le hasard, ingrédient clé des cosmétiques Heuliad
Le hasard, ingrédient clé des cosmétiques Heuliad

Laisser un commentaire

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.