3 clefs pour nourrir l’estime de soi

L’estime de soi : un grand mot, qui est relativement rare dans les débats de société ou dans nos maisons. Il est plus tendance de parler de l’envie de chacun à aspirer au bonheur, à être heureux, à être touché par la grâce d’une vie épanouie … mais c’est bien abstrait finalement.
Comment y arriver ? Comment inscrire dans sa vie, dans sa chair, dans son âme un savoir-être heureux ?

C’est alors que reparaît l’ESTIME DE SOI. Il s’agit de cette faculté à apprécier sa valeur, de s’apprécier tout en étant conscient de ses faiblesses et de ses atouts : d’être positif envers soi. C’est juste essentiel pour toucher du doigt le bonheur, pour le laisser entrer dans  notre vie puisque finalement le bonheur est là, lui, partout, en toute chose, à tout instant. C’est juste à nous de le savourer, d’aller vers lui et cela passe par l’estime de soi.

Sans estime de nous-même, nous aurons toujours une raison de ne pas profiter de ce bonheur, encore autre chose à faire, à accomplir, à mieux faire et refaire, pour mériter ce bonheur… à l’image du père noël qui ne vient que pour les enfants très sages, le bonheur ne viendrait que pour ceux qui sont presque parfaits.

L’estime de soi se construit (ou se déconstruit !) dès les premières années de vie, à travers les critiques, les attentes ou les conditions fixées par le monde qui nous entoure. L’amalgame est si vite arrivé : confondre le comportement d’un enfant et ce qu’il est, le fameux « t’es nul ou quoi ! », quand l’enfant rate quelque chose.

Au fur et à mesure, l’enfant se sent incapable de bien faire les choses, voir de les faire tout court, il pense qu’il est raté, que personne ne peut l’aimer et patati et patata.  Comme le passé est le passé, une fois adulte, il s’agit de trouver comment par soi-même répondre à cette petite voix intérieure qui, elle, se rappelle de tout ce qu’on a raté, de tout ce qui n’a pas été dans notre vie, de tous nos énormes défauts…et qui nous le rappelle sans cesse avec écho !

Cette petite voix ou plutôt l’enfant que nous étions, caché derrière cette voix, se sent mal aimé, a besoin d’amour : il est insupportable tant que ce besoin n’est pas entendu.
Nous avons tout pouvoir pour nourrir notre estime de nous-même. Le piège serait de dépendre insatiablement du moindre compliment ou encouragement que quelqu’un d’autre pourrait nous faire, de laisser notre vie suspendue aux avis des autres. Ils doivent être du bonus, du bonheur… mais pas notre nourriture primaire. A nous de prendre soin de nous …

J’ai choisi 3 clefs pour les partager avec vous, des clefs qui construisent jour après jour une estime de soi plus solide, plus ouverte au bonheur…

Je rappelle juste notre point commun à tous : nous avons de la valeur, nous avons un ou des talents, des défauts aussi qui nous apprennent à être vigilants afin de que nos qualités s’expriment aussi ! Nous avons chacun notre place, nous sommes aimables par nature.
Nous oublions vite cette base alors je me répète un peu…

Se faire plaisir tous les jours :

Votre journée fait 24h comme pour tout le monde, et il est écrit nullepart qu’elle doit être consacrée entièrement aux autres. Je ne compte pas le sommeil, qui bien sûr vous profite à vous, mais dans la journée, vous ne seriez pas une horrible égoïste si vous vous faîtes plaisir en plus du temps de sommeil. Ce n’est jamais une perte de temps, bien au contraire, les contraintes s’en trouvent adoucies si la bonne humeur est là.

Se faire plaisir n’est pas un caprice à assouvir en toute culpabilité, ou en cachette : disons-le ! et surtout faisons-le l’esprit tranquille, on imagine souvent que nos proches ne vont pas apprécier mais c’est très souvent faux, ils ne s’en trouveront que mieux de nous voir rayonnante. 30 min de bain, ou de danse africaine c’est du temps volé à personne dans votre journée, il est donc aussi à vous !

Essayons de faire une seule chose à la fois ( je sais bien que vous savez faire plusieurs choses à la fois, c’est formidable !), et de la faire avec délectation : au hasard, mettre sa crème le matin avec conscience, avec des mots, oui ! parlons-nous, cette journée est une belle journée, notre peau mérite aussi un massage agréable, du soin et des mots d’amour de notre part : « t’as de beaux yeux tu sais ! » ( oui, l’humour ça plaît à notre peau …)
Bref, « Que personne ne me dérange, je mets ma crème ! »

C’est aussi le concept du 3 kifs par jour de Florence Servan Schreiber

NB: Pour que cette clé puisse réaliser, il est possible qu’il faille ajouter un mot à son vocabulaire quotidien, un tout petit mot, le mot NON. Afin de ne pas charger la journée de missions irréalisables sur une seule journée…

terrasens, prendre du temps pour soi

Prendre du recul pour prendre de l’élan.

Quelle est la différence entre ceux qui arrivent à être heureux et ceux qui n’y arrivent pas ?
Et bien par exemple, les premiers, ceux qui arrivent à être heureux, en font moins, tournent 7 fois le crayon dans leur main avant d’agir.
Mieux vaut mille réflexions et une excellente action, que mille actions… qui fatiguent et donnent le sentiment de ne pas réussir à donner un sens à sa vie.

Je vous invite à tester le rendez-vous avec soi-même de Chine Lanzmann, dans son guide de l’auto-coaching :
Chaque semaine, vous prévoyez un créneau sur votre agenda pour vous, comme un vrai RDV et faîtes un point sur les choses positives de la semaine, ce qui s’est bien passé, ce qui a été agréable… On oublie si vite que vous vous rendrez compte que votre semaine n’a pas été si mal que ça, et ça donne du tonus d’en prendre conscience, cela donne aussi des idées pour enclencher positivement la semaine suivante. Bref  cela entretient votre estime de soi.

Posez-vous pour réfléchir, écrivez, discutez avec le voisin, vous gagnerez un temps fou, vous profiterez mieux d’instants heureux, l’esprit plus tranquille, vous entendrez beaucoup mieux les multiples sites que la vie nous offre pour avancer, vous sentirez monter votre estime. Si ! ne « rien faire » ouvre des portes…

S’entourer de belles choses

La 3ème clef c’est de choisir pour soi et sa maison, ce qui a de la valeur à nos yeux, ce que nous trouvons beau. Nous offrir ce qui est unique, rare,  précieux, ou qualitatif, ou militant,  devrait être obligatoire ou remboursé par la sécurité sociale, tellement cela fait du bien.

Ne vous méprenez pas, je ne parle pas de choses chères automatiquement, je parle de choses qui régalement vos yeux, vos sens. Chez vous, triez ce que vous ne trouvez pas agréable, ne vous servez pas tous les jours votre petit déjeuner dans une tasse ébréchée…

Tout ce qui vous touche physiquement a de l’importance. Oubliez la quantité de choses achetées par dépit, choisissez la qualité d’une chose qui vous tient à coeur, sentimentalement, ou même sensuellement : du bois massif brut pour votre bureau, plutôt qu’un formica standard ?

Offrez-vous aussi à vous-même ce que vous offrez aux gens que vous aimez : regardez le sens des cadeaux que vous faîtes, parfois vous offrez ce dont vous rêvez pour vous… L’attention que vous portez aux autres, vous la méritez aussi !

Nourrir l'estime de soi selon Terrasens

Bague avec perle de tahiti : Création sur mesure réalisée par tahitimagicpearl.com

Un bijou unique, plutôt que mille bijoux anodins…
Une robe en soie ajustée à soi, plutôt que mille robes sacs…
Un livre dédicacé…
Un repas gastronomique, une fois, plutôt que …
Un tableau fait maison ou une oeuvre d’art qui nous bouleverse quitte à la payer en mille fois (oui, bon d’accord, je m’emporte un peu ….)
De belles photos de soi réalisées par un photographe…

L’estime de soi c’est l’énergie pour  avancer vers vos rêves, surmonter les épreuves, se sentir vivant, alors je vous souhaite d’avoir de plus en plus d’estime pour vous.

Ce que vous pensez de vous-même est essentiel, c’est le coeur de mon métier, et j’en profite pour vous dire que vous êtes formidables comme vous êtes, parfois juste vous ne le savez pas …et que vous le sachiez ou pas, je serais très heureuse de vous connaître, de faire votre connaissance, d’échanger avec vous !
A bientôt ?

PS: Oui je parle bien de vous, Vous êtes formidable !
plus fort ? VOUS ETES FORMIDABLE !

Si vous ne me croyez pas, discutons-en...

Crédits photos :
© Mila Supynska – Fotolia.com, © PAO joke – Fotolia.com, Elise Le Pallabre


7 réponses
  1. Yves
    Yves dit :

    Toi aussi tu es formidable Elise 🙂 (et là du coup, tu dois répondre « oui je sais » normalement ^^)

    Merci pour ces trois excellents conseils que je partage avec joie !

    Répondre
  2. cousseau francoise
    cousseau francoise dit :

    mon fils se lève à 14 heures, est toujours desagréable, sait toujours mieux que les autres ce qu’il faut faire et ilmanque surement d’estime de lui même , je ne vais pas lui dire en plus qu’il est formidable mais en voie pour le devenir car il a besoin de changer sinon il restera un eternel enfant égoïste dons la formidabilité ça se travaille

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *