Articles

Terrasens réunit sur une boutique en ligne des créateurs rares…

Après Sharini, Biocolloïdal, La savonnerie cancalaise, L’atelier du savon, j’accueille avec une grande joie la marque Jean-Christophe sur ma boutique Terrasens. Un nouveau créateur de soins rares sur la boutique mais un créateur qui n’est pas nouveau, qui a une expérience majeure du soin naturel, et surtout une philosophie bien à part ….

Jean-Christophe c’est la marque que Jean Sicre a créé il y a 20 ans maintenant. Jean, c’est son prénom, Christophe, le prénom de son fils. Sa personnalité est telle, son éthique si impeccable et son savoir-faire unique, que c’est lui que j’avais choisi pour formuler ma ligne de soins Terrasens en 2007. Comme vous le savez, nous avons décidé cette année de fusionner nos gammes, pour unir nos énergies et mieux diffuser l’information auprès de plus grand nombre, pour y gagner côté prix aussi !

Je l’ai donc connu il y a déjà 6 ans… et j’ai de suite été épatée par son non-conformisme, et cet aplomb qu’il a pour affirmer ses convictions et exprimer un redoutable bon sens : des évidences là où beaucoup d’entre nous sommes perdus dans les méandres des discours marketing et publicitaires.

Il n’oblige personne à penser comme lui, il dit juste ce qu’il pense et partage le fruit de ses recherches, en vous invitant à faire l’expérience

C’est lui que je voulais pour valoriser mon approche de la beauté grâce à des produits qui pouvaient l’incarner (et c’est rare sur le marché aujourd’hui…). Mes soucis récents de dépôt de marque m’ont amené à renoncer à Terrasens comme marque pour mes produits, mais de cette épreuve est née l’idée que nous aurions sans doute tout à gagner à aller plus loin ensemble que chacun sur son chemin avec nos marques respectives, puisque de toute évidence … nous défendons la même qualité et la même philosophie de beauté même si nous l’exprimons différemment !

Ceux qui ont aimé Terrasens s’y retrouveront pleinement dans les soins Jean-Christophe… C’est la belle et grande nouvelle que je suis heureuse de concrétiser ici.

Sans plus attendre, je vous présente Jean Sicre, alchimiste hors pair des plantes, rien que des plantes…

 

Jean Sicre créateur de Jean-Christophe sur terrasens.fr

 

Je lui ai posé quelques questions pour que vous fassiez plus ample connaissance….

Qu’est ce qui t’a décidé à créer ta marque de cosmétiques, Jean-Christophe, il y a 20 ans ?

Ingénieur et chercheur en formulation phytocosmétique, j’avais eu l’occasion d’observer que certaines personnes réactives à une plante donnée, ne réagissait pas avec la même intensité en fonction de l’environnement de celle-ci. Avec l’aide de quelques médecins énergéticiens, nous avons pu mettre en évidence des associations de plantes qui sont « perçues » par notre peau comme étant « acceptables » même si elles contiennent certaines molécules qui, utilisées seules ou dans des mélanges différents, occasionneraient des intolérances.

J’ai donc créé la marque Jean-Christophe pour faire profiter à plus de personnes du fruit de ces observations, tout simplement. Mes soins étant particulièrement bien tolérés par les peaux hypersensibles, pendant plus de 15 ans, les produits Jean Christophe sont restés confinés dans un cercle restreint de professionnels de la santé « naturelle » (naturopathes, homéopathes…). L’engouement actuel pour le « naturel » mais aussi la recrudescence des réactions aux cosmétiques, me décide à ouvrir un peu plus l’offre de mes produits à des utilisateurs(trices), tout en restant éloigné d’un discours trop marketé.

A quoi sert une crème selon toi ?

Outre l’effet « classique » d’un entretien basique de la peau (hydratation des couches supérieures de l’épiderme), nous avons constaté, après six ans d’observation, que les personnes utilisant les produits Jean Christophe avaient une amélioration générale de l’état de leur peau, et ce pour des problèmes très différents. Etonnés par ces résultats, nous avons émis l’hypothèse que nos produits avaient une action globale sur la peau, de stimulation et de régulation.

En fait, il semble que la peau se trouve en meilleure condition pour faire son travail, tout simplement. En résumé, notre peau est le meilleur agent cosmétique que l’on puisse avoir. Le tout est qu’elle soit en condition pour être autonome. Il semble que ce soit l’effet fondamental des produits Jean Christophe : ne pas compenser les manques de la peau, ne pas faire le travail à sa place, mais la rendre active, autonome.
L’idéal serait de ne plus avoir besoin de produit cosmétique !

Quelle est ta citation préférée et pourquoi ?

Après quelques années d’existence, un client m’a envoyé une citation de Jean Cocteau. Cela m’a touché, je l’ai adoptée de suite :

« Un défaut de l’âme ne peut pas se corriger sur le visage, mais un défaut du visage, s’il est corrigé, peut régénérer l’âme. »
Jean Cocteau.

Une autre citation de Winston Churchill m’accompagne également sur tous les salons auxquels je participe. Elle devient de plus en plus actuelle :

« Certains considèrent le chef d’entreprise comme un loup qu’on devrait abattre,
d’autres pensent que c’est une vache que l’on peut traire sans arrêt;
Peu voient en lui le cheval qui tire le char. »

Quel « message » cherches-tu à faire passer à travers tes créations, et qui te motive pour continuer cette aventure chaque matin ?

Oh, je n’ai aucun message à faire passer !
J’essaie tout simplement d’apporter un mieux-être à des personnes en recherche d’amélioration. Mon meilleur « moteur » ce sont tous les retours positifs, les remerciements que je reçois, c’est tellement gratifiant!

La chose fondamentale que j’essaie de faire passer, c’est le fait d’éviter de se rendre dépendant de quoi que ce soit, d’essayer tout simplement d’avoir recours au bon sens. Ce serait très utile pour améliorer son discernement, que ce soit pour le choix de ses cosmétiques ou de toute autre chose!

Merci Jean !

Je voudrais pour ma part profiter de cet article « public » pour te dire Jean, ô combien j’admire celui que tu es : persévérent, talentueux et profondément humain. Tu m’as regardée évoluer dans mes propres recherches et expériences, tu donnais ton avis, tout en me laissant décider, je te remercie chaleureusement pour cette bienveillance naturelle que tu as et qui est si inspirante pour celles et ceux qui croisent ton chemin…

J’espère que vous serez nombreux à faire l’expérience de ces soins qui vont si bien à notre peau. Je rappelle que ces soins sont 100% d’origine végétale, autrement dit ils ne contiennent pas d’eau, ni de conservateurs de synthèse :
du pur jus, qui s’utilise en petite quantité, et qui dure longtemps….
Cela complète l’approche à contre-courant de Jean…

Si vous recherchez des soins pointus, éthiques, et hautement efficaces, aux senteurs délicates des jardins du sud, je crois que vous êtes à la bonne adresse !

Je suis là si vous avez besoin de conseils…

Ces soins sont fabriqués en France (Marseille), à partir d’une majorité de plantes et producteurs du sud de la France. Jean Sicre, basé lui à à Toulouse, fait certifier ses cosmétiques bio par Ecocert mais a aussi crée son propre label de qualité : HQN ( haute qualité naturelle).

 

HQN_label_okgamme-generale-2011

 

Crédits photos : Jean Sicre, © viperagp – Fotolia.com

Nouvel Episode des coulisses d’Heuliad

Je vous ai promis de partager avec vous les coulisses de la création de ma nouvelle gamme Heuliad…. et en écrivant ces mots, je me dis « quelle aventure ! ».
Aujourd’hui il fallait que je vous écrive parce que le moment est un peu « chaud bouillant », c’est le moment où jamais de ne pas vivre seule cette intensité

Côté fond…

1- Avec le laboratoire, les formules sont finalisées !

Même si bien sûr il y a des rebondissements … entre les fournisseurs qui arrêtent une matière première à la dernière minute, ou ceux qui mettent des conservateurs dans les matières premières végétales, ce qui m’oblige à y renoncer  et à chercher autre chose !

En fait un des critères de mon cahier des charges c’est une conviction forte mais osée, c’est de proposer une ligne de cosmétiques naturels sans conservateur de synthèse, sans stériliser non plus  les précieux actifs végétaux ! Vous ne vous l’imaginez peut-être pas, mais c’est un défi colossal à relever !

D’ailleurs c’est inédit pour le laboratoire breton que j’ai choisi, des tests en interne sont en cours et les premiers résultats sur la sécurité des formules sont imminents….
Si jamais ces tests internes sont réussis, c’est là qu’il faudra les envoyer à un laboratoire extérieur indépendant pour la validation officielle et l’autorisation de mise sur le marché : cela durera 6 semaines en tout… si un grain de sable ralentit le processus, ce sera parti pour 6 semaines de plus,  avant de voir, sentir, toucher en vrai ces formules à mon sens merveilleuses !

De ce point de vue là déjà, c’est une phase de stress « chaud bouillant » tant les enjeux sont multiples :  mes doigts n’ont jamais croisé si fort !

La sortie des produits, la commande des flacons, la trésorerie … tout est suspendu à ces tests !

Côté forme…

2- L’autre aventure du moment ce sont les flacons et l’étiquetage.

Je passe beaucoup de temps avec les fournisseurs au téléphone, je les fais sourire c’est déjà ça ! Pourquoi ? tout simplement parce qu’ils proposent 10000 flacons minimum pour une référence, 5000 dans le meilleur des cas, alors que moi je vais « oser » produire pour la première fabrication 100 unités pour chacune de mes références !

Au delà même des quantités demandées, il existe une rareté certaine sur les flacons airless (sous vide d’air) de qualité, en grand format tout particulièrement (pour les soins du corps), et compatibles avec des formules sans conservateur. Parmi ces flacons, il me faut une matière recyclable de surcroît, éthique oblige … et le plus difficile : trouver un distributeur qui accepte de « jouer » avec moi à la « fabrication dînette », autrement dit en très petite quantité… A ce jour, le suspens est encore à son comble, même si j’avance bien !

Je souhaitais par ailleurs faire de la sérigraphie sur les flacons, mais une fois que les comptes sont faits, finalement ce sera pour la prochaine fabrication ! une fois que vous aurez goûté et aimé  je l’espère ! La sérigraphie sera possible dès que je pourrai programmer une fabrication de 250 unités de chaque référence…

Au final : J’y mets tout mon coeur mais il y a des compromis à faire ! Tous les modèles de flacons ne seront pas identiques, les étiquettes seront toujours moins jolies que la sérigraphie  même si le graphisme est Top.

Par contre toutes les astuces que je trouve, grâce à des rencontres solidaires, donneront un résultat à la fois fiable sur la qualité et pratique à l’utilisation pour vous !

 

HEULIAD-logo_RVB

 

Cette 1ère fabrication que j’espère pour Mai sera un tremplin, une découverte et l’occasion aussi de vous entendre « en vrai » sur ces nouveautés.
Je vous demanderai juste d’être malgré tout indulgents sur les détails qui seront améliorés au fur et à mesure, et de ne pas oublier que ce qui compte vraiment c’est la qualité de ce qui est à l’intérieur, la rareté aussi … sans oublier toutes les personnes qui ont contribué magnifiquement à ce projet, pour la plupart en Bretagne et des artisans uniques dans leur genre… que je vous présenterai d’ici peu !

Un grain de folie

Je ne vais pas nier qu’il y a une  part de folie ou d’inconscience à se lancer dans la création d’une gamme avec si peu de  moyens, alors même que l’offre de produits cosmétiques en France n’est pas à la pénurie…

J’ai choisi ce titre d’article : de la confiture aux cochons parce qu’il résume bien je trouve la situation et parce que c’est une expression souvent entendue en Bretagne : Je l’ai entendu prononcé justement par une connaissance qui pourrait symboliser la raison et qui me certifiait que la majorité des gens ne comprendra pas la subtilité et la valeur d’une marque de niche comme Heuliad. Aujourd’hui ce serait fichu !  les personnes sont perverties par le marketing bonimenteur, les stéréotypes, les habitudes de consommation autour de la beauté, le ras le bol aussi de cette masse informe de messages publicitaires green, éthiques, innovants, révolutionnaires…. Les gens veulent acheter un prix, pas une crème, c’est fichu ! me dit-on

La passion pourrait répondre « qu’il faut voir grand, très grand, avec une qualité pareille, c’est juste incroyable ! L’Oréal avait justement besoin d’un concurrent à la hauteur côté naturel et bio ». « Demande à des investisseurs, à des traders, à  Sophie Marceau d’être ton égérie (moi j’aime florence PERNEL, mais Sophie ce serait chouette !), fais une levée de fond à la bourse de New York, Appelle Claire Chazal pour le journal de ce soir, et surtout pas une crème à moins de 150 € hein ! … »

Moi je dis que mon coeur, mon envie, mon intuition me disent une seule chose : Les belles histoires se commencent ici et maintenant avec les personnes qui sont là, qui partagent et interagissent aujourd’hui en me faisant confiance à travers leurs achats.

 

pissenlit-avatar HEULIAD

 

Heuliad a l’ambition d’apporter une réponse efficace aux soins de la peau certes, mais vraiment sa valeur ajoutée c’est de vous amener sur le chemin de votre bien-être, de vos rêves, de votre talent, de votre BONHEUR. Mon plaisir à moi c’est de vous connaître et voir ce que vous êtes contente d’une crème, et ensuite que cela vous emmène pas à pas vers tout ce qu’il y a de beau en elle, à l’image du chemin à parcourir pour voir ce qu’il y a de beau en vous. Ce qui m’intéresse c’est ce que vous penserez de vous au fur et  à mesure…

Ces soins seront  de véritables prétextes, excuses, alibis, pour se centrer, s’aimer, se retrouver, se ressourcer pour avoir l’énergie d’offrir au monde ce que nous avons de plus beau en soi, pour faire une expérience de vie exaltante.

 

Heuliad c’est mon projet mais pour qu’il voit le jour, j’ai contribué en amont aux projets et  aux rêves des autres : ceux qui avaient une démarche, un savoir-faire particulier, un respect de la vie au sens large. Cotoyer des gens inspirants inspirent, goûter à des choses savoureuses nourrit, sentir des effluves naturelles émeut, masser des textures soyeuses réveille le désir et la vie en soi.

 

On ne réussit pas seul, on réussit en aidant les autres à réussir, on réussit en s’occupant de son talent personnel, en l’exprimant, on réussit en faisant confiance aux autres et à soi pour créer une alchimie à la fois unique et créatrice de mieux et de BEAU pour tous.

Les mots ne valent qu’une fois que les sens ont goûté, senti, vu, entendu : il n’y a que faire l’expérience qui a un véritable sens. Acheter une crème n’est pas juste une dépense, un prix, c’est une expérience, c’est un écho à ce que nous sommes, c’est un instrument pour communiquer avec son corps, c’est un instrument de mesure de notre bien-être, c’est un message inspirant pour aimer qui nous sommes, en vrai.

 

Heuliad mijote tout doucement, tranquillement, en coulisses. D’ici quelques jours, je lance la campagne OCTOPOUSSE pour faire de la 1ère fabrication de ces soins « made with joy » une expérience de solidarité et d’optimisme.

 

Je prends soin de créer ma réalité, et de vous inviter à la partager, à la soutenir : Octopousse est là pour nous réunir autour d’engagements concrets pour des valeurs, des produits, des relations humaines de qualité que nous avons à développer, à faire vivre, à partager.

Heuliad vit ce pic exaltant du « juste avant »,  ce moment en coulisses, où l’on se prépare au lever de rideau. Avec Octopousse nous serons je l’espère beaucoup en coulisses pour entrer tous ensemble sur la scène d’une aventure belle et généreuse : la NOTRE !

 

 

 

Crédits photos : © tikiri – Fotolia.com

Je reviens tout juste du laboratoire qui m’accompagne dans la conception et la fabrication des futurs produits Heuliad et je trouvais sympathique de vous montrer quelques bribes des cogitations en cours…

Le sujet du jour

Quelle teinte pour la BB cream Heuliad ?

Mon côté balance s’est fortement exprimé aujourd’hui, j’ai balancé… : que c’était dur de choisir !

Finalement j’ai choisi 2 teintes au lieu d’une prévue… oui, je sais, j’ai triché un peu, j’ai négocié avec moi-même !  J’ai réussi à choisir 2 teintes parmi les 10 proposées et je remercie au passage chaleureusement celles (et ceux!) au laboratoire qui ont donné de leur personne pour faire triompher la teinte la plus naturelle … J’ai testé in vivo sur des bretons, dont certains d’adoption viennent de pays ensoleillés, ouf !

Je fais exprès de vous montrer les photos – photos des flacons bien sûr ! je garde pour moi celles des beaux laboratins ! sauf si vous insistez vraiment beaucoup – car je pense que cela doit vous faire un peu peur… Quoi ? rose bonbon, orange et macramé, super les couleurs !  ce sera carnaval tous les jours…

En fait toute la subtilité de la BB cream en général, et celle de Heuliad aussi, sera de se fondre à votre peau, donc une fois ces teintes sur votre peau, c’est assez magique : la teinte abricot donnera un teint plein de peps, tout en unifiant la peau. Alors que la teinte Miel sera ensoleillée pour les jours de peau pâlichonne, avec une action matifiante. Beaucoup de carnations pourront épouser ces 2 BB cream, mais là il ne faut pas me croire, il faudra l’essayer…

Le laboratoire va me préparer les 2 teintes finales d’ici quelques jours et vous pourrez constater par vous-même lors de nos petits essais entre amies en tout premier lieu… La BB cream c’est très naturel, rafraîchissant pour le teint, et embelliseur en toute légèreté !

Je vous laisse languir un peu… mais je vous dis quand même qu’il y aura aussi 2 textures différentes, avec le point commun d’être formulées avec un actif inédit à ce jour dans les soins de la peau : des céramides de blé, c’est un brevet du laboratoire, cela donne une texture merveilleuse de 2 microns, alors que les pores de la peau font 10 microns en moyenne : une pénétration et une douceur réelles et ressenties, et tout cela en 100% d’origine naturelle : pour Heuliad c’est une innovation riche de sens (et d’efficacité !)

Autre sujet : les Parfums…

Nous avons aussi commencer les synergies d’huiles essentielles pour mettre la touche finale aux textures de rêves…

Il y a peu j’ai fait appel à un nez pour cogiter des parfums uniques, mais j’ai connu une certaine déception. Cette déception est liée au fait que pour parfumer une crème en l’occurrence, il y  a différents choix :

  • Ne rien mettre, et nous découvrons alors l’odeur des ingrédients bruts, 100% naturels dans mes produits, mais cela donne une senteur finale assez « technique ». Contrairement à ce que l’on peut peut-être croire, les extraits de plantes ne sentent pas la plante en question… donc au mieux, cela sent un peu comme des médicaments…
  • Mettre des parfums, et ici l’idée c’était d’utiliser des parfums exclusivement naturels. Sauf que pour obtenir par exemple une odeur de « bruyère et  pin de bord de mer’, il s’agit d’associer 20 ou 30 molécules, qui sont par exemple des « bouts » d’huiles essentielles, les « isolats » de leur petit nom.

Lors de la distillation des plantes, la méthode traditionnelle c’est de chauffer les feuilles ou racines d’une plante et la vapeur d’eau passe dans un serpentin, et cela permet d’extraire les molécules aromatiques qui sont récoltés à l’autre bout de l’alambic, dans un récipient qui reçoit de l’eau qui s’est refroidie (l’hydrolat) et on verra une couche fine en surface : c’est l’huile essentielle, entière ( environ 400 molécules la composent).

Pour obtenir les isolats, la distillation est fractionnée, l’alambic a plusieurs serpentins : les molécules légères, plus en hauteur sont récupérées d’un côté, les molécules plus lourdes de l’autre… il y a plusieurs niveaux etc… Ainsi en mariant ensuite ces bouts avec d’autres bouts d’autres plantes grâce à  un nez professionnel, le résultat olfactif aura un rendu proche de la « bruyère, pin de bord de mer ».

 

698px-Alambic_bussard

 

Paradoxalement…

Si nous restons sur un choix d’isolats naturels ou d’extraits de plantes naturellement parfumés, le choix des combinaisons possibles est assez faible et les essais que j’ai senti font clairement penser à des produits d’entretien de supermarché… dommage…

Il faudrait en fait avoir recours à des isolats de synthèse, dont le choix est immense, pour se rapprocher in fine de parfums qui seraient perçus comme naturels. C’est ce que font les grandes marques, ce budget parfum est plus cher, synthétique, mais il donne toute la subtilité des parfums chics à côté des parfums bas de gamme…

C’est fou non ? Il faudrait du synthétique pour faire naturel, là où le naturel fait parfum synthétique bas de gamme.

Mon choix

La solution ultime pour agrémenter des soins de beauté : les huiles essentielles pures et naturelles, entières, distillées de façon traditionnelle, non coupées, ni diluées. Leur avantage majeur c’est d’avoir une odeur naturelle en elle-même, ET d’offrir une action majeure sur la peau : purifier, régénérer… ce sont des superbes actifs à elles seules.

Autre avantage : une huile essentielle bien distillée, issue d’une plante bio ou sauvage, aura une vitalité importante mais surtout ses 400 molécules s’équilibrent entre elles.

Si certaines molécules qui la composent sont efficaces mais irritantes, d’autres seront apaisantes, et le tout forme un équilibre qui réduit considérablement le risque d’allergie, tout en optimisant fortement l’assimilation par la peau. 

Mais surtout les huiles essentielles pures et naturelles sont actives sur notre équilibre émotionnel, et de cela je vous reparlerai bientôt : La nature c’est cela, une complexité subtile et merveilleuse !

NB : Dans les émulsions Heuliad (donc hormis la brume, et les baumes) se retrouve aussi sous l’appellation « parfum », un conservateur naturel : ce conservateur est assimilé à un parfum puisqu’en fait c’est une fraction d’huiles essentielles naturelles. Les huiles essentielles ont également un fort pouvoir anti-bactérien naturel et en utilisant certaines fractions spécifiques, le but est exclusivement d’aider à conserver le produit.(Gros enjeu dans les soins 100% d’origine naturelle !..)

Je sais que c’est compliqué, la chimie même verte est en jeu… mais pour résumer : Chez Heuliad, ce qui dans la liste des ingrédients INCI sera nommé « parfum » se composera en fait d’huiles essentielles pures et naturelles pour leur rôle actif sur la peau, leur senteur, et leur influence émotionnelle. ET en complément, dans les crèmes, des fractions spécifiques d’huile essentielle pour compléter le système de conservation naturelle de la crème.

Le défi du moment

Les huiles essentielles ont des senteurs affirmées, très « médicinales », peu sentent bons au sens « douceur et légèreté » : ce sont des concentrés. Alors le jeu actuel c’est de trouver des synergies qui sont agréables, tout en tenant compte de leurs actions sur la peau bien sûr, mais aussi de leurs approvisionnements (chaotiques selon les années !). Il s’agit de saisir le côté frais d’une huile et de le réchauffer avec un côté suave ou piquant d’une autre.

De ce côté là nous allons voyager un peu : ce sera le côté « ouvert sur le monde » des bretons qui va ici s’exprimer. La Terre a de beaux cadeaux ici et là… encore un peu de patience !

 

soins heuliad

 

 

soins heuliad bretagne

 

Petit jeu pour poursuivre l’aventure  :

 

Essayez de deviner ce que c’est :

 

exfoliant heuliad

 

Suite au prochain épisode…

Réponse : de la poudre de nacre d’huitre de guérande et de la poudre de pépins de framboise pour l’émulsion exfoliante de Heuliad…

 

Crédits photos : Buffard, Elise Le Pallabre

 

dans la création de ma nouvelle gamme de soins Heuliad …

Je prépare avec un grand enthousiasme 6 nouveaux produits, qui seront proposés avec le nom de marque HEULIAD !

J’ai eu l’opportunité et la chance d’obtenir le soutien de Bretagne Innovation pour aller au bout de ce rêve… Heuliad sera une ligne de soins étonnante, innovante et solidaire ! pour mettre en valeur les femmes, la bretagne, le savoir-faire, la peau, le talent des uns et des autres, l’ancrage et l’ouverture, l’épanouissement et l’expression de soi…

Heuliad c’est du breton, et cela signifie  » film ou roman », avec une notion de rebondissements, d’épisodes, de feuilleton, de cycles…

Toute une histoire que je vous raconterai au fil des épisodes… si vous le voulez bien… grâce à ce blog qui évoquera mes découvertes, mes réflexions, mes conseils, et les coulisses d’une petite entreprise…

Aujourd’hui, je vous propose de mettre votre grain de sel pour exprimer vos goûts et vos couleurs côté beauté et éclairer ma lanterne pour finaliser des soins qui ont vocation à vous envoûter ! Si le coeur vous en dit bien sûr ! Vous pouvez donner votre avis grâce au sondage anonyme ci-dessous…

Je vous remercie infiniment pour votre aide, pour vos réponses et vos partages de cet article,  je compte sur vous pour compter sur moi pour mettre au monde une ligne de soins « made with love » !

Merci vraiment !

Info : au 15 janvier 2013, ce sondage est clotûré/ un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé, suite au prochain épisode, avec une idée des résultats !…
SONDAGE

Crédit photo : fotolia