Les rencontres inspirantes, les rencontres marquantes, et les rencontres avec les partenaires de Heuliad : une synergie de personnalités qui croisent avec bonheur le chemin de Heuliad !

Je peux vous le dire très tranquillement, d’autant plus tranquillement que je suis une perfectionniste en cure de désintox.

Courage, fuyons la perfection.

Je me suis construite avec l’idée que je devais faire mieux, encore mieux, toujours mieux, juste un petit effort encore … si, si tu y es presque. Et puis PAF, l’élastique est si tendu qu’il nous claque à la figure, et si près du but, voilà que de nouveaux défis, encore plus loin, encore plus fort nous guettent et nous happent, sans jamais en voir le bout.

Inutile de vous dire que c’est épuisant. Les perfectionnistes sont la cible de choix du burn-out, ils sont les équilibristes de l’épuisement, les énervés du travail, les exigeants de service, les empêcheurs de tourner en rond, ou pour les intimes : « les attachiants… »

Le perfectionnisme, c’est quoi ?
« Le perfectionnisme consiste à se comporter comme si la perfection pouvait et devait être atteinte » (wikipédia)

Plus j’ai couru après la perfection, plus j’ai fait des erreurs d’étourderie, plus j’avais un résultat à côté…
Plus j’ai pris soin de mon image, plus je me suis éloignée des canons de la beauté « moderne », notamment en accumulant des kilos.
Plus j’ai essayé de me dépasser, d’aller toujours plus loin, plus je me suis retrouvée bien isolée, bien seule. (c’est insupportable de vivre avec nous !)

Vouloir toujours autre chose que ce qui est, c’est une énergie de changement et de renouveau mais il s’agit d’apprendre à la doser. Vouloir toujours autre chose que ce qui est c’est aussi fuir le bonheur, c’est ne pas prêter attention à la magie du moment présent, c’est l’insatisfaction râleuse et frustrée.

Pour apprendre à doser cette énergie, notre intuition est notre alliée, ainsi qu’une bonne dose d’amour de soi… Notre corps, notre âme sait quand l’envie de changement est positif ou si il est une fuite. L’amour de soi c’est ce qui nous permet d’écouter notre corps, de ressentir le plaisir : c’est une sorte de téléphone magique qui établit la liaison entre nous et nous…. (notre tête et notre corps, via les sensations de plaisir, de bien-être…).

Aujourd’hui le coeur de mon métier c’est de faire l’expérience du vrai, de s’aimer pour de vrai, d’augmenter l’amour de soi, de prendre du plaisir à vivre. J’ai tenté et je tenterai beaucoup de thérapies pour me mieux me connaitre, la lucidité et le discernement sont un apprentissage quotidien … j’ai perçu clairement que le point de convergence de tout cela,  c’est toujours l’amour de soi (qui réunit pour moi estime de soi, confiance, bienveillance, sagesse…) amour qui définit aussi la qualité de la relation avec les autres. C’est finalement toujours une histoire d’amour, quelque soit l’angle d’approche.

La recherche de perfection a ses préférences.

Certains perfectionnistes le sont avec leur apparence, d’autres le sont avec les autres, quand certains le sont avec leur maison, ou avec leurs défis personnels (sport…) parfois c’est tout à la fois …

Par exemple, quand pour certains l’apparence compte plus que d’ordinaire, c’est de plus en plus difficile de s’aimer avec des kilos en trop, des rides qui ont élu domicile, des cheveux blancs, des bizarreries ici et là, ou des varicosités en pagaille… sans oublier des cernes qui ne s’en vont plus réveil après réveil.

Je rencontre des femmes qui pensaient s’aimer parce qu’elles se trouvaient jolies, elles aimaient leurs cheveux, leurs fesses ou leurs yeux. Elles avaient goût à s’habiller, à se coiffer, à se maquiller. Enfin plus précisément, d’autres les avaient rassurées sur leurs atouts, elles voyaient dans le regard de l’autre une confirmation rassurante qu’elles étaient suffisamment aimables. Elles pensaient s’aimer aussi parce qu’elles aimaient leur job, la vie marchait pour elles : un amoureux, une maison, des voyages, une famille en vue ou autres opportunités à portée de main.

Une fois que la vie avance (et ça commence plus tôt que je ne le pensais…), que certains atouts naturels sont moins évidents… que le regard de l’autre s’arrête moins, qu’une lassitude professionnelle peut se faire sentir, c’est fou comme le sentiment de s’aimer dégringole inexorablement. C’est bien le signe que s’aimer vraiment ne se joue pas dans le regard de l’autre, ni dans les réussites matérielles, que toute l’attention que l’on peut y mettre est souvent inversement proportionnel à la confiance en soi.

Comment s’aimer mieux ?

Il y a une chose que j’ai expérimenté souvent : une femme qui n’a pas ou plus confiance en elle, vous aurez beau lui dire de prendre soin d’elle, qu’elle le vaut bien, qu’il faut qu’elle s’aime avec ses défauts, elle a bien d’autres dimensions d’elle même à explorer, que sa beauté est multi-sources, ce n’est pas gagné !  Cela semble inaccessible à cet instant-là.

Ce que je trouve pertinent c’est d’allier des soins de beauté et une démarche de coaching.
Pourquoi ?

Par les soins de beauté de haute qualité, on apprend à se connecter au plaisir, à ressentir plus de choses grâce aux synergies végétales concentrées, à toucher ce que la nature a de plus beau à offrir, à nourrir l’estime de soi en distillant l’idée que nous sommes les soins que nous nous offrons. Les soins de qualité améliorent la peau et l’éclat du teint, c’est aussi un atout majeur à prendre en compte.

Par le coaching, l’attention se focalise sur nos trésors intérieurs, sur le sens de notre vie ici et maintenant. Retrouver l’envie d’avoir envie c’est LA source de beauté et de bien-être par excellence. Si nous sommes en contact avec notre joie intérieure le plus souvent possible, à travers notre métier, nos projets, nos rythmes et nos rencontres, nous évoluons naturellement vers l’amour de soi, nous nous voulons de plus en plus de bien, et cela s’en ressent tel un ricochet dans toutes nos dimensions.

Le coaching c’est un miroir : le coach nous pose les bonnes questions et NOUS donnons les réponses. Ce qui est bon ou juste pour nous est déjà en nous, le coach accompagne la prise de conscience. Tout ce que vous êtes : votre apparence, vos défauts, vos qualités, vos doutes, vos rêves, vos talents sont une partition qu’il vous appartient de décrypter, c’est une composition qui a tout en elle pour faire de belles expériences, pour vivre du bonheur. le coaching c’est  regarder qui nous sommes et devenir qui nous sommes, accepter ce qui est et en faire une énergie pour évoluer et créer une vie qui nous plaît. Un coach a un regard extérieur et aiguisé qui aide à regarder autrement des choses que nous n’arrivons pas à voir positivement, ou à regarder ailleurs, nos autres facettes inexplorées.

Les cadeaux de la vie sont déjà là, c’est à nous d’apprendre à les reconnaître…. L’amour de soi et la connaissance de soi sont nos jumelles comme nos loupes, pour voir la vie à 360°.

Le coffret « AMOUR de SOI »

Pour que cet article ne soit pas juste des mots, j’ai proposé à une coach de se joindre à Heuliad pour créer un coffret dédié à « l’AMOUR de SOI »
Un coffret pour soi ou un coffret à offrir à celles que l’on aime… une idée cadeau pour la fête des mères, pour les femmes !

 

offre sylvie

 

Le coffret comprend 3 trésors :

 

  • 1 ou + SOINS HEULIAD
    pour un moment minimum de 45 €, au choix

 

 

BB CREAM HEULIAD

 

  • 1 SEANCE DE COACHING « Destination Lumière » avec Sylvie Liger
    (1h, 70 € tarif exclusif spécial découverte)

 

 

PHOTO SYLVIE

Voici l’invitation de  Sylvie : « Destination lumière du rêve à la réalité »

« Mon métier-passion est d’aider mes clientes à SE DEPLOYER pour devenir la puissante créatrice de leur toute nouvelle réalité souhaitée (et non plus endurée), et contribuer à l’élévation du niveau de bonheur individuel, familial et collectif.
Avant notre rencontre, vous recevrez un questionnaire préparatoire où vous aurez la possibilité de poser votre voeu de transformation souhaitée.
A l’issue de cette heure passée ensemble, vous repartirez avec : de l’enthousiasme, l’envie de faire un pas (ou deux) très rapidement, des idées et des pistes qui vous aideront à mettre les choses qui vous tiennent à coeur en place efficacement, une action puissante à poser pour déclencher la transformation souhaitée.
J’anticipe joyeusement notre rencontre et ma contribution à votre voyage vers votre Lumière. » *

-Séance par Skype ou à Vannes-

  • EN CADEAU :

Heuliad vous offre le livre « L’ESTIME de MOI, se faire confiance, petites astuces pour des filles déjà parfaites » signé Sylvie Liger.

FIN DE L’OFFRE.

ou Contactez-moi par mail pour en profiter.

Tarif du coffret : à partir de 115 € selon vos choix de soins Heuliad.

* En savoir sur Sylvie Liger : coaching Pro, coaching de vie, coaching holistique et Thérapies brèves (EFT) ancrée à Vannes « Nouvelle perspective »

livre

PARTENARIAT SYLVIE LIGER

COACHING SYLVIE

COFFRET SYLVIE LIGER

Imaginez

Si chacun de nous avait conscience de la beauté de la vie
Si chacun de nous avait l’opportunité de dépasser ses blessures intérieures, ses croyances limitantes
Si chacun de nous découvrait ce pourquoi il est doué
Si chacun de nous se sentait utile aux autres
Si chacun de nous avait le sens d’être une partie tout, de protéger son environnement
Si chacun de nous comprenait que tout agit sur lui, que lui agit sur tout
Si chacun de nous écoutait son intuition, parole de l’âme, parole du tout.
La vie serait plus douce ? La paix serait là, tout près…

J’imagine que oui ! La vie serait plus douce. Mais nous n’en sommes pas là, n’est ce pas ? le monde va et vient au gré du turbulences immenses. Chacun essaie d’y vivre au mieux. Certains vivent mieux que d’autres, certains gardent le cap de l’optimisme, et continuent à explorer tous les bonheurs du monde…

En attendant : devenir soi, être soi.

La seule chose que nous pouvons faire c’est apprendre sur nous-même, évoluer nous-même, et poser des actes avec lesquels nous sommes en phase, créer la vie dont nous rêvons, prendre soin de notre bien-être, vivre. Cela distillera telle une onde, une douce inspiration, une envie de passer à l’action, tout autour de nous.

De mon côté, je suis attirée par tout ce qui peut être un pas vers plus de sens, plus de beauté, plus de créativité. Je suis attirée par les recherches qui nous placent au centre de notre vie. J’ai envie d’apprendre ce qui nous redonne de la liberté, du souffle et un beau présent et un avenir. Parmi ces approches, je découvre les recherches quantiques, et c’est passionnant. Sur ce chemin, j’ai découvert le Parfum de réussite, et sa créatrice Pascale de Gail Athis, designer olfactif. C’est un parfum qui agit comme un mantra, il invite dans notre vie la sublime envie d’être soi, pour de vrai.

Quel projet étonnant ! Que de recherches derrière ces précieuses effluves… J’avais envie de partager avec vous les dessous de ce parfum qui va bien plus loin que vous ne l’imaginez. Ce parfum est une alchimie exclusivement végétale riche de 11 huiles essentielles rares : une mises en scène qui n’est pas le fruit du hasard. Voici les mots de Pascale de Gail Athis en réponse à mes questions.

PASCALE DE GAIL ATHIS le parfum de réussite
Pascale de Gail Athis

1 – Comment découvre t-on que les huiles essentielles ont une âme, une vibration, une onde de lumière qui agit sur nous positivement ?

Parfum, parfumé… par la fumée
L’Huile Essentielle est une substance d’interaction, il s’opère entre la plante et son essence, un échange d’énergie et d’information.

Lorsque je prête attention à l’énergie olfactive qui émane d’une plante je suis consciente  que je suis en présence de son essence, en communication directe avec sa plus haute expression, sa nature la plus performante : son lien entre sa Lumière et son Odeur.

Parce que les plantes captent l’énergie solaire et la convertissent à 100% par la photosynthèse en énergie et parce que la cellule végétale n’a pas de mental, ni d’égo, il y a pour chaque plante une programmation essentielle, une information de base qui demeure intacte. Cette information lumineuse code la plante et l’amène dans le vivant à exprimer sa nature essentielle. Par son absence de mental et d’égo le message qui émane du monde végétal est d’une toute autre nature, il n’est pas polarisé.  Ce qui signifie que ce message a le pouvoir de nous propulser dans une forme de dépassement, un état où nous pouvons nous dégager, nous aussi, de la polarité [qui se traduit dans nos vies par  ce « je/u » de l’ascenseur variant du bas vers le haut et du haut …vers le bas, par des états d’être et d’âme fluctuants].

C’est en comprenant cela  que je suis allée en quête du champ lumineux et informationnel des huiles essentielles.  Et c’ est toujours le cheminement de ma recherche actuellement en tant que Designer Olfactif ,  je peux dire que c’est loin d’être fini tant l’exploration est passionnante et complexe.

Depuis la nuit des temps [j’adore cette expression tellement poétique et tellement juste pour dater nos origines ] les plantes aromatiques ont été utilisées en fumigation pour accompagner  de nombreux rites ancestraux : rite de fécondité, rite de passage, rite de protection…Cet art de la fumigation des différentes substances végétales est à l’origine du mot parfum dont la racine latine,  per fume, signifie  : par la fumée, par l’intermédiaire de la fumée

L’odeur qui se dégage de la plante a donc depuis bien  longtemps une fonction métaphysique, elle crée un lien, une communication entre les êtres humains et les divinités de la nature, entre le visible et le non visible…

2 – Avons-nous besoin d’aide pour devenir ce que la vie nous conduit à désirer ?

Nous n’avons jamais besoin d’aide  sauf si nous créons le besoin d’être aidé… ;-)

« Le Parfum de Réussite » permet un alignement vibratoire sur une ou plusieurs strates identifiées comme étant l’étape ou l’une des étapes qui amènent à concrétiser, à manifester un désir, un projet, une attitude…

J’ai  trouvé onze huiles essentielles, qui véhiculent dans leur odeur un message en lien avec la  réussite et qui ensemble vibrent,  agissent, comme un mantra olfactif. L’idée est de connecter  à quel point quand notre vision est claire, tout s’éclaire… que c’est déjà là, tout est déjà là, il ne reste qu’à le rendre visible, manifesté…  mais parfois on ne le sent pas,  on ne le voit pas ; en fait on ne le ressent pas et en ce sens, la fragrance du « Parfum de Réussite » insuffle cela :  « devenir ce que la vie nous conduit à désirer »

11 vibrations en lien avec les 11 attitudes qui impulsent la Réussite

1/ Arrêter toute attente : *Je suis où je suis et c’est parfait *
2/ Etre lucide : *Je sais réellement ce que je veux *
3/ Etre aligné : *J’ai confiance en moi *
4/ Ne plus se référer à son passé : * J’improvise ma vie *
5/ Agir sans effort : *Je me place dans le sens du courant *
6/ Etre connecté, être relié : *Je communique avec aisance *
7/ Etre autonome : *Je suis la Source de mon abondance *
8/ Avoir envie et donner envie : *Je suis attractif(ve) *
9/ Sentir le moment propice : *Je saisis l’occasion *
10/ Lâcher prise : *Je ne me pose plus de question *
11/ Accepter d’aboutir : *Je m’offre à la Vie *

 

PARFUM DE REUSSITE SUR TERRASENS

3 – Racontez-nous « votre vision olfactive » de l’espace, de la lumière : ce design qui vous est si particulier.

Espace/lumière/design…

En tant que Designer Olfactif,  j’ai tenté de révéler le lien qui existe entre l’espace, la lumière et l’odeur. Le  « Parfum de Réussite » est un parfum design parce qu’il a une vocation : insuffler par les messages olfactifs contenue dans ses huiles essentielles, la réussite.

Le parfum dépasse alors sa mission esthétique pour être aussi spatial – « il se déploie comme se déploie une idée … » – et  utile. Ces trois dimensions « utile, esthétique et spatial »  se réfèrent au champ du design…  Ma   vision de  l’espace est en lien avec le corps,  mon corps.  Je considère le corps comme le premier espace de vie…  mon premier espace de vie.

Le  corps et son environnement forme un tout où prennent place une multitude d’échanges thermiques, gazeux, sonores… mais aussi émotionnels et cet état d’immersion assure notre subsistance et notre équilibre. Notre corps se trouve en état d’adaptation permanent : chaque modification d’un paramètre extérieur active une fonction qui lui permet de s’ajuster.  Nous sommes en continuelle hyper-réactivité.  (La contraction de la pupille sous l’effet de la lumière, ou la rétraction des pores de la peau au contact du froid en sont les signes visibles.) .

L’odorat va nous situer physiquement et nous mettre en relation avec d’autres éléments de l’espace et du temps. Quant à la lumière ou plus exactement le champ lumineux, il joue un rôle capital : il est le véritable organisme de contrôle du champ moléculaire. Ainsi la lumière stockée dans la  plante mais aussi dans tous les organismes vivants tient une place fondamentale dans la régulation des processus vitaux.

En tant que designer olfactif je vais  au-delà d’une  esthétique de l’odeur (même si en tant que nez l’équilibre de la formule reste  une  valeur essentielle),   je suis aussi en quête d’une sorte de nourriture immatérielle, je l’ai trouvé dans les huiles essentielles.  Dans leur univers on n’argumente pas, on n’influence pas, l’émotion s’impose d’elle-même, elles portent en elles les réponses à nos attentes d’authenticité et de vérité. Mes parfums élaborés exclusivement avec des huiles essentielles dévoilent la puissance des odeurs et leur interaction sur les émotions.

Merci !

Merci Infiniment Pascale pour ces éclairages.
Quand je rencontre des personnes qui sont en quête d’authenticité, de bien-être – d’être soi –  je suis toujours émerveillée par les idées novatrices dont elles sont porteuses, et qu’elles osent mettre en oeuvre : des idées qui ont comme point commun d’être tournées vers le bien-être des autres et de la Terre.

Je vous souhaite de prendre soin de vous, de vous offrir ce qui est inspirant pour vous, d’aller au bout de vos rêves…

Si cela vous donne envie de découvrir le parfum de réussite, vous pouvez le retrouver sur la boutique en ligne Terrasens, suivez-moi ?

Acheter le Parfum de Réussite ?

Je vous souhaite une belle expérience sensorielle….
Et revenez nous dire ce que vous en avez pensé ?

parfum de réussite pascale de gail athis

PARFUM DE REUSSITE DESIGN OLFACTIF PASCALE DE GAIL ATHIS SUR TERRASENS

 

Crédits photo : Pascale de Gail Athis, fotolia

 

Souvenirs

Je me souviens de regards quand j’étais petite, pas ceux des autres, les miens. Je regardais certaines personnes, et je me disais « C’est étonnant, il n’est pas très beau et pourtant je le trouve beau ». Je pouvais regarder un vieux pêcheur qui repart à vélo du petit port, un enfant qui joue à souffler des bulles de savon, une femme qui fait son footing, un voisin qui tond la pelouse.

A l’inverse, j’aimais découper des images dans les magazines, je n’y trouvais que de très belles femmes 0 défauts : sur certaines photos je les trouvais belles, et sur d’autres pas du tout.

Depuis j’ai toujours cette même impression, en croisant les gens que je connais, aussi bien que des inconnus, y compris en me regardant moi dans le miroir : certains jours je nous trouve beaux, d’autres pas !

Je constate aussi une chose énigmatique : les jours où je me trouve belle et bien je peux ne reçevoir aucun signe extérieur qui confirmerait cette impression… personne qui semble partager mon avis. Vous l’aurez compris, à d’autres moments si je reçois un compliment, je suis la première surprise, puisque je ne me sens pas forcément belle à cet instant là.

Je ne peux pas passer à côté de la dernière hypothèse : je me sens belle et en plus je reçois des compliments à ce sujet !

Mais comment se joue ce jeu complexe ? Qui a inventé une telle complexité !
Et puis à quoi cela sert de se sentir belle ? Sans oublier évidemment : ça veut dire quoi être belle ?

3 façons d’être belle

Je voulais partager ce que j’ai remarqué au fil de temps et ma réflexion à ce sujet, histoire d’ avancer sur ce chemin délicat de la beauté, la vraie… pas celle qui se façonne de l’extérieur, mais celle qui rayonne en toute simplicité.

  • La beauté c’est la vie et  la vie est belle
    .

Cela peut sembler poétique de s’exprimer ainsi, cependant cela veut réellement dire quelque chose. Au delà du « Si la beauté c’est la vie, je suis vivante donc je suis forcément belle ». Si c’était vrai, cela se saurait depuis longtemps et je serais aussi en couverture des magazines.

La vie est belle, je suis belle, mais est-ce que je me sens belle ?

Vous avez bien compris que malgré tout, être vivante n’est pas suffisant. Il y a vivante et vivante….  Nous pouvons trouver esthétique une personne, mais si nous la trouvons belle c’est que nous sommes sensible à la vie qu’elle exprime. Jacques Salomé appelle cela la vivance de la vie, ou comment nous sommes actrice et créatrice de la vie en nous, au delà de nous.

La joie, la danse, le sourire, le théâtre, le rire, les nouvelles aventures, l’art sont des images fortes que nous avons en référence pour signifier une vie plus vivante…plus expressive, mieux ressentie et exprimée. Ressentir et cultiver la vie en nous, prendre soin de cette vie en nous, c’est ce que nous rend belle… Je ne peux pas vous en convaincre mais vos expériences sauront vous enseigner à ce sujet. Pour être belle vivez la vie qui vous fait plaisir, qui vous émeut, qui vous étonne, qui vous émerveille.

  • La beauté ça s’apprend
    .

Encore un truc fou… qui balaye l’idée qu’il y aurait irrémédiablement d’une part les femmes qui sont naturellement belles ou celles qui se donnent beaucoup de mal pour être esthétiques belles, et puis d’autre part les autres, moins belles, moins chanceuses.

Si la beauté s’apprend, c’est qu’elle peut être à la portée de toutes et tous. La Beauté s’apprend parce qu’elle est liée à notre capacité à devenir nous-même. Quand nous sommes nous-même cela allume quelque chose en nous, c’est hors de contrôle, cela s’allume, c’est tout. Cela paraît si simple… nous mettons juste un temps plus ou moins long à devenir nous !

Depuis l’enfance nous avons joué des rôles, cru des choses, imaginé des stratagèmes conscients ou inconscients, cherché notre voie, deviné les attentes des autres, adapté notre apparence ou style, conquis notre place, notre job et puis aussi séduit notre partenaire ou de futurs ex. Pendant tout ce temps, notre objectif c’était d’ attirer l’attention, reçevoir de l’amour, de la reconnaissance mais nous n’avons pas forcément été nous-même. Nous avons pensé qu’il fallait faire un certain nombre de choses pour être aimées, toutes ces choses que l’on résume sous le nom EGO, et nous nous sommes éteintes à faire cela.

Devenir soi c’est un vrai job : il consiste à mieux nous connaître, à saisir de quelle façon notre ego guide dans notre vie (et notre EGO ce n’est pas vraiment NOUS), et à définir ce que nous voulons vraiment vivre . C’est de la remise en question, du discernement, du recul, de l’humilité, de la réflexion, des apprentissages nouveaux encore et toujours, de l’écoute de soi et de ceux qui sont déjà passés par là, de la créativité, du jeu, de la vie (encore elle !) et de la confiance en nous et en la vie. Nous ne sommes pas tous égaux pour appréhender notre égo justement, il est plus ou moins fort selon notre histoire, notre environnement, les personnes qui nous entourent, nos résistances. Mais quelle JOIE, quelle VITALITE, quelle LIBERTE nous retrouvons quand ce n’est plus lui qui gouverne sans cesse notre vie.

Ce qui est sûr c’est que quand nous reprenons le fil de notre vie, que nous réfléchissons au sens de notre vie, que nous tentons de nouveaux défis petits ou grands, que nous faisons des choix plus conscients pour réaliser nos rêves ou ce qui nous tient à coeur : nous sommes beaux, c’est inexplicable, irrationnel, étonnant, mais nous sommes beaux. L’émotion de la beauté est là.

  • La beauté c’est un cadeau

J’ai remarqué que la beauté  était aussi très amie avec 2 valeurs fortes : la gratitude et la générosité.

La beauté est dans l’oeil de celui qui regarde (O.Wilde)….

N’avez-vous pas remarqué comme ceux qui sont émerveillés et reconnaissants de ce qui est là, ici et maintenant, ont cette étincelle qui brille dans leurs yeux, ce supplément de vie qui les rend irrésistibles. Même si certains les trouveront naïfs, ils craquent néanmoins devant ce charme fou ….

Je crois que plus on est soi, mieux on se connaît, plus on est apte à aimer les autres pour ce qu’ils sont, comme ils sont : on est en mesure d’imaginer plus facilement que nos imperfections ne sont pas nous, ne nous résument pas, que nous sommes sans cesse des êtres en devenir, beaux à voir dans leur cheminement imparfait.

Regarder la vie chez l’autre, regarder sa sensibilité, ses atouts, ses talents, c’est se donner une chance de voir la beauté, de l’apprécier, brute, pure, puissante et bouleversante.

Quand on sait combien c’est compliqué d’être soi, on mesure mieux le chemin parcouru, on accepte mieux ce que nous sommes aujourd’hui, comment ce que nous sommes est le fruit de souffrances comme de désirs, et que cela ne peut donner un résultat lisse et uniforme… ce qui est beau c’est d’être toujours là, c’est de faire de son mieux pour créer la vie qui nous ressemble et nous inspire.

Sur ce chemin, il est essentiel de nous faire des cadeaux, de nourrir nos aspirations avec des choses belles à nos yeux, des choses qui ont du sens pour nous, des choses qui ressemblent à la vie que nous voulons vivre. Dans le même esprit, offrir aux autres des mots ou des cadeaux porteurs de notre belle vision du monde, sèmera de la beauté infiniment.
La  beauté sauvera le monde, n’est-ce-pas…

Nous sommes vraiment belles, chacune à notre façon, mais nous mettons souvent du temps à le croire, à le ressentir. Nous le sommes chaque jour un peu plus, au fur et à mesure que nous faisons naître la vie, que nous osons exprimer nos talents, que nous encourageons la vie autour de nous, que nous sommes vraies.

Un cadeau pour vous

J’ai écrit cet article en pensant à Gaëlle. Je viens de faire sa connaissance et c’est justement une personne que j’ai trouvé très belle. Elle est une créatrice de lingerie, elle est de Belle île en mer et elle m’a beaucoup touchée. Elle a cette fraîcheur et cette créativité à fleur de peau, elle a surtout comme leitmotiv de magnifier les femmes, toutes les femmes, elle réfléchit vraiment toujours avec ce prisme : est-ce que la femme va se sentir bien, se sentir belle ?

En échangeant sur nos approches, nous avons vite compris que nos intentions étaient les mêmes, nos démarches aussi et une idée est venue naturellement ! Toutes les 2, nous vous proposons une belle idée, une idée qui rime avec Eté, Nature, Raffinement, et Féminité sublimée, avec talents exprimés aussi !

Le Coffret « Si belle »
signé Belle ligne en Mer et Heuliad Bretagne. 99 €

1 ensemble de lingerie : coton écru, et dentelle de calais beige (tailles au choix), fait main à  Belle-île. Ce modèle sera en exclusivité sur Terrasens pendant tout l’été.
La BB cream ensoleillée (100% d’origine naturelle, 97% d’actifs, émulsion à froid, brevets bretons et fabriquée en Bretagne)

C’est un coffret qui raconte comme vous êtes belle, telle que vous êtes.
C’est un coffret pour se faire du bien et vivre sa féminité avec sérénité et liberté.

Gaëlle et moi vous souhaitons des moments de bonheur avec ces créations pleines de vie, de sens et de gaieté !

PS :

AJOUT DU 7 JUILLET 2017 : Le coffret n’existe plus mais tout ce que j’ai écrit ici, oui…

COFFRET SI BELLE BRETAGNE

COFFRET SI BELLE

belle ligne en mer duo

logo belle ligne en mer1

création belle ligne en mer web

coffret en duo belle ligne en mer et Heuliad

Gaelle vlody

belle ligne en mer et Heuliad en duo beauté

Gaelle vlody

Gaëlle Vlody

HEULIAD-logo_RVB-blog

BB CREAM HEULIAD

BB CREAM HEULIAD ERDEVEN

LA BB CREAM ENSOLEILLEE HEULIAD

Portrait-Elise-Le Pallabre 2012-BD

Dédicace…

Ce titre est un petit clin d’oeil à Cécile Bonnet et son excellent slogan « Je suis une star de mon business mais pas tous les jours », je vous invite à découvrir son site, plein de bonne humeur, de bon sens, et d’envie d’entreprendre en s’épanouissant ! Gaëlle et moi avons souvent croisé son chemin, avec bonheur !

Tu sais c’est pas si facile !

J’ai connu Valérie Viglione en Bretagne et c’est depuis qu’elle est en Guyane que j’apprécie davantage encore sa longueur d’onde. Elle a parcouru un grand chemin, tant sur la planète que pour se connaître et exprimer qui elle est vraiment. Elle revient en Bretagne cet été, et va animer un stage sous le signe de la féminité,  de son expression vraie, et je tenais à partager avec vous sa vision, son expérience.

Elle s’est formée en communication relationnelle et je suis très admirative des personnes qui se remettent en question en profondeur pour exprimer au quotidien un autre langage, une autre façon de vivre ensemble, qui développent une vraie écoute. Valérie est une de ces personnes que j’admire pour sa persévérance à être de tout son être une femme bien dans sa peau : son enseignement sera précieux, car expérimenté, interactif et tourné vers celles qui seront là.

Je lui ai posé quelques questions, et j’espère que vous aurez envie de mieux la connaître et de la retrouver lors de son passage en Bretagne fin Juillet ou par la suite…

Valérie Viglione - sur Heuliad
Valérie Viglione

Valérie, peux-tu nous dire qui tu es ?

C’est une sacrée question , une question sacrée pour moi ! Se définir dans l’être et non le faire.
Je suis une et multiple.
Je suis une femme de bientôt 47 ans , une maman de deux enfants devenus jeunes adultes, une compagne d’un homme avec qui je partage le quotidien depuis 25 ans, une enseignante dans un lycée de Guyane où je réside depuis 6 ans, une formatrice en communication relationnelle intervenant au rectorat, sur les ondes de radio Guyane et dans des ateliers ou colloques pour diffuser une autre manière de communiquer . Je suis une femme qui soutient les autres femmes, mes sœurs de cœur ou de sang dans leur projets, leurs rêves.
Et je suis une ex petite fille joyeuse, libre, créative car guérie. Je suis une femme qui a su garder son âme d’enfant. Je porte en moi toutes ces dimensions, ce qui fait de moi un être unique, comme chacun et chacune d’entre nous.

Qu’est ce qui te passionne dans la vie?

Depuis l’enfance ce qui me passionne c’est apprendre, transmettre, contribuer, évoluer. A 8 ans je rêvais d’être institutrice parce que j’ai eu l’opportunité de rencontrer une femme d’exception, inspirante. J’exerce donc le métier de mes rêves : professeure d’histoire et géographie.

Des épreuves dans mon existence m’ont permis de devenir une passionnée de la Vie. J’ai pris conscience de la fragilité et de la magnificence d’être en Vie. J’aime être en vie : bouger, vibrer, respirer, danser, courir, nager, escalader… Le mouvement me fait me sentir vivante, vibrante.

C’est ce qui me passionne aujourd’hui transmettre de la Vivance autour de moi, ajouter de la Vitalité. J’aime à me définir comme une passeuse de vie, une magicienne des épreuves. J’ai acquis la capacité à transformer les épreuves de l’existence en défi de vie. Je partage cette croyance avec Jacques SALOME : Ajouter de la Vie à la VIE, c’est le sens de notre venue au monde .

C’est quoi alors la communication relationnelle ? Et à quoi cela sert ?

Jacques SALOME, psychosociologue a mis au point une méthode de communication. Elle s’intitule Méthode ESPERE® . Il ne suffit pas de vouloir pour améliorer les relations, il faut quelque chose de spécifique. Par ailleurs si les mots sont nécessaires ils ne sont pas suffisants. Montrer ce dont je parle peut faciliter la communication. Elle met la relation au coeur dans nos échanges.

C’est une méthode cela veut donc dire, qu’elle se transmet et qu’elle peut s’apprendre à tout âge. Elle part du principe que dans une relation nous sommes toujours trois : moi , l’autre et la relation. Celle ci se visualise par une écharpe.

Le deuxième principe est que chacun est responsable de son bout de la relation . Je suis responsable des mots ou comportements que j’ai à mon bout de la relation. Je suis responsable de ce que je fais avec les mots ou les comportements qui me viennent de l’autre .

Un troisième principe fondamental c’est que la relation est vivante. Si dans la relation circulent beaucoup de messages toxiques, négatifs la relation est polluée ; mais cela a également un impact sur notre estime de nous-même, amour de nous-même, confiance en nous, joie et liberté d’être. La relation nous dévitalise, nous diminue. En revanche si dans la relation circulent beaucoup de messages positifs cela va agrandir notre estime de nous-même, amour de nous-même, confiance en nous, joie et liberté d’être. Nous allons avoir plus de vie.

L’intérêt de la communication relationnelle c’est de pouvoir agir à notre bout de la relation. Nous pouvons ne plus subir nos relations, nous pouvons agir car nous sommes co- responsables. Des outils et des règles d’hygiène relationnelle permettent d’apprendre une autre manière de communiquer. L’enjeu est de gagner de la vivance, de la vitalité, de l’estime de soi, de la confiance et de l’amour pour soi. C’est un enjeu vital !

Peux-tu nous donner un exemple concret d’une communication réussie?

Pour moi il n’y a pas de communication ratée ou réussie. Cela signifierait qu’il y a une bonne façon et une mauvaise. L’avantage de la communication relationnelle c’est que je peux toujours revenir sur la situation . La question a se poser dans tout échange est : est ce que c’est bon pour moi ? Il me semble que c’est la question cruciale en terme relationnel. Est ce que cette relation m’agrandit, me vivifie ou au contraire me tasse, me dessèche ?

Si c’est le cas j’utilise des outils ou des principes pour faire un pas de côté.

Exemple

Je prends un exemple exposé au cours d’un atelier : Un mari et une femme sont à table , les deux ont un point de vue différent sur la pertinence des réparations du véhicule de monsieur. Dans un mouvement d’humeur il lance : « tais toi, t’as rien à dire » !

Le pas de côté si cela arrive une autre fois c’est « OUI pour toi je dois me taire , je n’ai pas à donner mon avis. » L’utilisation de la confirmation est un outil précieux pour sortir de l’affrontement, du rapport dominant/ dominé.

Ce qu’il est possible de faire avec cette situation qui s’est passée, c’est d’utiliser la visualisation externe. Je montre ce dont je parle. C’est la spécificité de cette Méthode : j’utilise donc des objets. J’ai proposé d’écrire sur un bout de papier les mots toxiques et de les restituer en disant par exemple : « Hier soir au diner quand nous parlions des réparations, je t’ai entendu me dire TAIS TOI TU N’AS RIEN A DIRE, je me suis sentie rejetée (il est possible d’utiliser un objet pour montrer l’importance de ce ressenti, cet objet est à garder pour soi) . Ce n’est pas bon pour moi cela blesse l’estime que je me porte. Je te le restitue. Je préfère la prochaine fois t’entendre me dire ce que tu ressens et non que tu me dévalorises pour te faire entendre de moi. »

La principale difficulté est d’imaginer que parce que je change l’autre va changer. Si je communique autrement l’autre aussi va finir par communiquer autrement. C’est une illusion. Il m’a fallu du temps pour intégrer que si je le fais c’est parce que c’est bon pour moi. Je laisse à l’autre sa liberté . C’est un pas vers l’acceptation de l’altérité pleine et entière.

Pourquoi cette journée dédiée à la féminité le 26 juillet ?

J’ai fait de nombreuses émissions de radio et c’était bien souvent des auditrices qui évoquaient leurs problèmes relationnels. Quand j’organise des conférences ou participe à des colloques ce sont souvent des femmes qui se déplacent. Par ailleurs je suis intervenue dans une structure sociale pour femmes en difficulté et j’ai pris conscience que quelque soit l’horizon géographique ou social, bien des femmes souffrent dans leur vie relationnelle.

J’ouvre une nouvelle étape dans ma vie de femme. Je voulais célébrer cette étape  : l’idée de ces journées-atelier durant l’été est née.
L’objectif est de faire un pas de côté pour communiquer autrement et s’honorer pleinement en tant que femme.

Je préfère le groupe à l’accompagnement personnalisé car la puissance du groupe est extraordinaire. Réunir des femmes, ensemble, qui souhaitent sortir des dynamiques relationnelles qui les confinent ou qui veulent mettre plus de pétillance dans leur quotidien . Grâce à l’énergie et à la bienveillance du groupe , chacune peut se ressourcer, s’apaiser, se dynamiser, s’honorer. J’offre mes talents, mes ressources, mes richesses et l’apport de la Méthode ESPERE® pour que chacune puisse s’éveiller pleinement à sa Féminitude.

Quelle est ta citation préférée et ce qu’elle évoque pour toi ?

«Vivre sa vie à pleine vie »
Jacques SALOME

J’ai vraiment conscientisé, intégré que je ne suis pas responsable des aléas de l’existence (séparation, deuils, accidents, maladies). En revanche je suis pleinement responsable de ma graine de vie. C’est à moi et à moi seule qu’il revient d’en prendre soin, de la nourrir, de la cultiver, de la respecter, de l’amplifier. C’est la seule relation dont je suis entièrement responsable. Ma graine de vie a une durée que je ne connais pas…tout le reste dépend de moi.

Merci Infiniment Valérie pour ces éclairages !

Retrouvez Valérie Viglione sur Internet : Site
Son actualité : Journée-Atelier en Bretagne (le 26 Juillet à QUEVEN 56)
Pour réserver : 02 97 05 09 50

Détails ci dessous :

At comm à la maison.001

At comm à la maison.002

Crédits photos : Fotolia, et Valérie Viglione

Pour le clin d’oeil, une reprise estivale : Femme libérée