Conseils et astuces d’une beauté au naturel, de soins de la peau, de liens entre la beauté, le bien-être et la santé. Expériences et tests autour d’un bien-être global, sous le signe de l’ouverture d’esprit !

Il suffira d’un test

Tous concernés

J’imagine que vous avez vu ici et là tous les articles sur les perturbateurs endocriniens ? C’est une chose qui inquiète, qui nous dépasse :  les impacts sont forts, leur omniprésence est diabolique.

Ces perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques qui imitent nos hormones naturelles, ou bloquent leur circulation, ou perturbent leurs actions, autrement dit, ils ont des effets sérieux sur notre équilibre hormonal, sur notre fertilité, notre comportement, notre humeur,  notre croissance, notre santé en un mot.

Ces perturbateurs sont dans les plastiques, les cosmétiques, les jouets, les objets de décoration, les objets d’ameublement et d’aménagement de la maison, les matériaux de constructions, dans l’eau, dans les couches, les vêtements, les chaussures, les consoles de jeux, la nourriture, j’en passe évidemment.

Une quantité infime suffit à perturber, alors vue leur omniprésence, on ne peut plus en 2015 nier leurs effets immenses…

La cosmétique aussi

Sur certaines choses nous n’avons pas le choix, la pollution environnementale nous touche inexorablement. Néanmoins, pour tout ce que nous choisissons d’acheter, il est possible d’être moins exposé et de préserver du mieux que nous pouvons notre santé et celles de nos enfants. Prendre conscience de notre pouvoir de consommateur, devenir consom’acteur c’est donner une chance aux êtres vivants de l’être encore longtemps, et à la Terre de rester un paradis….

Nul ne sait comment tout cela va évoluer, mais essayer de contribuer à protéger la vie, c’est pour moi une quête de plus en plus essentielle.

Les produits cosmétiques sont aux premières loges dans cette réalité délicate… les perturbateurs endocriniens synthétiques se retrouvent dans les conservateurs, les fixateurs de parfum, les texturants et les filtres solaires chimiques de beaucoup de nos soins quotidiens.

Si Heuliad vous propose des soins 100% d’origine naturelle, c’est notamment pour se préserver de ces ingrédients indésirables.

En complément, Heuliad a fait faire un test spécifique par un laboratoire spécialisé breton : le test OEDT (oestrogenic endocrin disruptor test), qui permet d’attester si un produit cosmétique à une activité oestrogénique ou pas, autrement dit si le produit fini est un perturbateur endocrinien ou pas(sur la dimension oestrogénique). Le laboratoire a conclu que les soins Heuliad testés n’avaient aucune activité oestrogénique, je peux envoyer la copie de ces résultats sur simple demande.

Heuliad a fait réaliser ce test sur la crème talentueuse et le soin épatant anti-taches, afin de pouvoir conseiller en toute sécurité ces soins aux personnes sensibles ou à risques comme les femmes enceintes, les personnes qui ont une pathologie hormono-dépendante, ou pour les enfants à partir de 3 ans.

L’exception qui confirme la règle

Si j’ai pris soin de faire ce test sur le produit fini, alors que les compositions Heuliad ne contiennent pas d’ingrédients qui sont par eux-même des perturbateurs endocriniens d’origine synthétique, c’est parce que j’utilise des huiles essentielles dans mes soins. Des huiles essentielles pures et naturelles qui ont des actions pertinentes sur la peau tout en en diffusant une senteur naturelle agréable, cependant le fait est que certaines molécules présentes naturellement dans les huiles essentielles peuvent avoir aussi une action hormone like.

Comme les huiles essentielles sont une médecine complexe, subtile et étonnante, je voudrais simplement partager avec vous l’enjeu de ne pas mettre les huiles essentielles dans le même sac que les perturbateurs endocriniens d’origine synthétique.

L’action hormone like dans le cadre d’une huile essentielle pure et naturelle est une action qui peut être recherchée pour les femmes matures afin de pallier naturellement à des inconforts de peau suite à la chute des oestrogènes au moment de la ménopause. Comme tout ingrédient qui présente une action réelle, il est judicieux de l’utiliser pour certaines personnes mais pas pour d’autres. Dans ce cas précis, les femmes ménopausées en seront satisfaites mais c’est contre-indiqué pour une femme enceinte qui par définition est naturellement submergée d’oestrogènes.

Autre chose à savoir, la magie de l’huile essentielle pure et naturelle c’est que quand elle contient des molécules hormone like, les autres de ses centaines de molécules qu’elle contient vont équilibrer cette action hormone like pour ne pas subir d’effets secondaires désagréables. Ce qui est encore plus fou, c’est qu’une huile essentielle, une fois associée à d’autres huiles essentielles, et mélangée à une base peut ne plus avoir du tout d’action oestrogénique au final. La nature a prévu d’offrir de multiples  bienfaits, contradictoires parfois, mais qui s’auto-équilibrent pour préserver la vie…

Merci la science

Comme il ne suffit pas de le dire, il faut le prouver, et là le test spécifique OEDT devient essentiel, car il permet de garantir que la crème dans sa globalité n’a pas d’action oestrogénique, preuve que la composition en huiles essentielles est équilibrée ou que les huiles essentielles en présence ne sont pas « oestrogen like » : vous pouvez profiter sereinement de leurs actions multiples et positives sur la peau.

Ce serait tellement plus simple si tout était blanc ou noir, n’est ce pas…. Il m’a semblé utile de rappeler que les huiles essentielles, ne sont pas à mettre dans la même catégorie que les perturbateurs d’origine synthétique. Comme il est certain qu’avec la médiatisation qui s’emballe (à raison!) sur les perturbateurs endocriniens, les huiles essentielles vont être égratignées au passage, par ceux qui les connaissent mal, qui ne veulent pas tenir compte de leur subtilité, sous prétexte que le public ne peut pas comprendre ces subtilités….

J’ai la conviction de mon côté que le public peut très bien comprendre, d’autant plus si les marques se donnent la peine de prouver ce qu’elles avancent.

Les huiles essentielles, pures et naturelles sont un tel trésor pour notre beauté, notre santé, apprenons à les connaître, à les utiliser mais ne leur reprochons pas d’être efficaces ou actives, soyons à la hauteur de leur générosité, de leur dimension, de leur sensibilité. Les huiles essentielles, c’est l’âme des plantes, que serait un monde sans âme ?

Je ferai les tests pour les autres soins de la gamme au fur et à mesure (c’est un vrai budget vous l’imaginez peut-être), mais cette 1ère étape permet de rassurer les personnes qui se demandent comment trouver des cosmétiques qui ne contiennent pas de façon certaine de perturbateurs endocriniens, précisément quand ils impactent la production d’oestrogènes ( c’est là l’enjeu pour les femmes enceintes, ou pour les femmes sous traitement lors d’une maladie hormono-dépendante qui recherchent une crème qui soulage leur peau sèche)

La cosmétique est un plaisir, un cadeau que l’on se fait, une démarche d’estime de soi, et mon leitmotiv c’est que la cosmétique HEULIAD exprime cette belle énergie…

Chouchoutez-vous bien et si vous connaissez des personnes que cela peut intéresser, imaginez la bonne nouvelle que vous pouvez partager avec elles !

Où les trouver ?

Découvrir la crème talentueuse et le soin épatant anti-taches ?

Rejoindre la boutique Terrasens pour les acheter en ligne ?

Découvrez les dépositaires Heuliad

nouveautés heuliad

Crédit photo : Fotolia, Elise Le Pallabre

Life is Life !

Ce début d’année commence si fort… nous sommes le 12 janvier, je n’ai pas pu écrire avant, tant j’étais éberluée autant que bouleversée par les évènements terroristes qui ont eu lieu, tant j’étais émerveillée par le soulèvement citoyen qui s’en est suivi.

Epoustouflant…

J’avais prévu d’écrire mes voeux bien avant. La vie continuant, il y a bien des vendanges tardives, pourquoi pas des voeux tardifs ? Je les partage donc aujourd’hui, avec l’envie que l’onde de choc que nous vivons se prolonge et se transforme en une énergie créatrice, pacifiste, optimiste.

Pour ces voeux 2015, je vous souhaite de la fluidité, de suivre votre source intérieure, de rejoindre un courant porteur épanouissant pour vous et vos proches.
Tout est en vous et vous pouvez être l’initiatrice des changements que vous souhaitez dans votre vie. Belle Année 2015 !

Pour celles qui veulent savoir pourquoi nous avons tout en nous, pourquoi nous pouvons faire durer l’onde de choc et l’alchimiser, voici la suite :

Voeux vivifiants

Ces voeux sont sous le signe de l’eau (donc de la vie !)

Cela pourrait être parce que l’hiver est associé à l’eau en médecine chinoise, que cette énergie est là pour circuler…. le mieux possible, afin de favoriser un humus fertile, terreau essentiel aux graines qui sortiront au printemps.

C’est aussi parce que j’ai eu le plaisir de découvrir avec quelques clientes de Heuliad le nouveau lieu de Gilles Demurger, l’espace BALNE’EAU à Belz. Nous nous sommes offertes une séance de détente entre femmes et à cette occasion nous avons échangé sur l’eau vivifiée, et je trouvais qu’il n’était pas inutile de rappeler le rôle fondamental de l’eau.

Mieux connaître l’eau implique ensuite d’apprendre à bien choisir l’eau que nous buvons, afin de profiter de la vie qu’elle porte en elle : cette énergie qui nous est vitale et qui permet en fait de diffuser bien plus ce que nous imaginons…

L’espace BALNE’EAU propose plusieurs soins, qui ont tous comme point commun de stimuler la circulation des liquides dans notre corps (lymphe, sang…) : saunas, bain à l’eau vivifiée, balancelle, Chi-thérapie. Ce lieu est dédié à l’eau vivifiée.

L’eau vivifiée c’est quoi au juste ?

D’abord l’eau tout court…

Je ne serai pas technique mais voici un rappel du rôle de l’eau dans notre corps.

Selon les personnes, nous sommes composés en moyenne de 70% à 80% d’eau. Imaginez ! Notre corps c’est majoritairement de l’eau…
Cette eau sert à maintenir la souplesse de notre corps, elle sert à conduire le courant de nos influx nerveux… à permettre les échanges entre nos cellules, elle sert donc à la fois à hydrater nos cellules, comme à les détoxifier (éliminer les déchets métaboliques issus  de notre incroyable machinerie interne).
Nous ne fabriquons pas cette eau, alors nous devons en boire chaque jour !

Est-ce que toutes les eaux se valent ? non…. Est-ce que tout le monde est d’accord sur le sujet, non plus !

Comme ce blog souhaite vous donner des pistes pour être actrice de votre bien-être, je vous donnerai quelques pistes connues en médecine douce et vous pourrez ainsi vous renseigner et expérimenter.

* En médecine douce, il est conseillé de boire une eau peu minéralisée. (Pardon pour les eaux connues qui dépensent beaucoup d’argent pour nous séduire avec leur composition minérale « impressionnante »)

– Soit de l’eau en bouteille, elle porte obligatoirement le détail des résidus à sec sur son étiquette (les minéraux entre autre) : ils doivent être en dessous de 120 mg/litre, le Ph entre 6 et 7.
– Soit de l’eau osmosée, qui est en fait l’eau du robinet, que l’on filtre par un système de plusieurs filtres à installer avant le robinet d’eau pour obtenir une eau plus pure (12 à 20 mg/litre de résidus à sec, sans chlore, nitrates, résidus…). L’eau osmosée est la plus économique, avec peu de résidus, mais il est nécessaire de la dynamiser, de la revivifiée, je vous en parle un peu plus bas.

NB :  – A noter aussi qu’il n’est pas bon à l’inverse de boire une eau déminéralisée complètement –

* Une eau peu minéralisée est plus efficace pour hydrater nos cellules et pour détoxifier l’organisme.

Si elle est très minéralisée, elle apporte avec elle beaucoup de résidus(cristaux de sels minéraux) qui ne sont pas assimilables par notre organisme (notre corps ne capte les minéraux que via les végétaux) mais que les reins vont devoir filtrer et éliminer en forçant leur compétence (d’où la sensation de faire beaucoup pipi avec certaines eaux….). Ces minéraux bruts contenus dans l’eau savent par contre très bien se coller à nos articulations, ou sur nos tissus, tendons et autres… et cela donne de chouettes inflammations, ou démangeaisons, (tous les pathologies finissant en  » -ite »comme la tendinite et les problèmes de peau sèche, irritée…).

Si l’eau est peu minéralisée, elle devient disponible pour emporter avec elle plus de déchets, et pour être utilisable facilement par nos cellules (à condition de la boire à jeûn, hors des repas, et sans rien d’autre dedans ni thé, ni citron, ni rien…).

L’eau c’est la vie ?

Pourquoi les bains d’eau mer font du bien ? pourquoi l’eau des thermes est-elle bonne pour la santé ? L’eau de la montagne, des cascades. Parce qu’au delà de sa composition chimique, le mouvement de l’eau est essentiel. Le tourbillon, la circulation de l’eau, c’est le mouvement fondamental pour que les échanges se fassent, dans notre corps y compris. C’est ce qui est recherché aussi via les massages et autres drainages lymphatiques : nous faisons bouger les liquides.

Même une eau fortement minéralisée, comme celle présente dans les thermes, reste bénéfique car elle sort du griffon, elle porte encore toute la vie d’une eau qui descend avec une puissance folle des montagnes, qui parcourt la nature avec un entrain « magique »: une biodisponibilité accrue pour nos cellules.

Une eau en mouvement saura faire « danser » nos cellules, les fera communiquer entre elles, maintenant ainsi notre vitalité, l’augmentant même…

* Le mouvement de l’eau a disparu dans les eaux en bouteilles… et dans l’eau osmosée, de toutes les façons possibles.

L’enjeu est donc bien de boire une eau peu minéralisée ET vivifiée (autrement dit redonner du mouvement à l’eau que l’on boit). Vivifier l’eau, c’est lui donner une information différente, il existe plusieurs façons de faire cela, et là aussi, il y a ceux qui y croient, ceux qui en doutent car cela ne se « voit » pas vraiment au premier coup d’oeil.

– On peut mélanger soit même l’eau dans le verre, en créant un tourbillon : tourner 1 min un bâton dans un sens, et 1 min dans l’autre sens, avant de la boire.
– On peut magnétiser l’eau avec des pierres, du cristal, avec ses mains pour ceux qui ont appris à le faire.
– Il existe des systèmes automatiques qui créent des tourbillons (vortex) dans l’eau : c’est le principe du mixeur en fait.
– Il existe des fontaines qui filtrent et réinforment l’eau en même temps ( mélusine, cartis…)
– L’espace Balné-Eau à Belz utilise le système GRANDER, qui magnétise et vivifie notre réseau d’eau dans toute la maison.

L’eau vivifiée a un bon goût(ne sent pas le chlore), elle exhauste les goûts des préparations dans lesquelles elle apparaît , elle vivifie les aliments et donc leur digestibilité, et permet d’économiser beaucoup d’agents détergents : votre shampoing va bien mousser avec très peu de matière, le savon, le liquide vaisselle, idem… Votre peau et vos cheveux seront très doux, sans efforts…

L’eau peu minéralisée, vivifiée regorge de bienfaits pour nous et tous les êtres vivants mais nous oublions trop souvent que l’eau a aussi une qualité incroyable : elle a une mémoire d’éléphant. Mais cela sert à quoi au juste ?

Ca sert à quoi une mémoire d’éléphant ?

* L’eau capterait tout, les bonnes comme les mauvaises informations

Ce que certains ont étudié (comme Benveniste ou Masaru emoto), c’est que l’eau capte tout ce qui dans son environnement, physique comme émotionnel, capte toutes les fréquences et vibrations et communique ensuite cet état partout où elle va . Comme nous-même sommes composés de beaucoup d’eau, l’eau que nous buvons impacte notre équilibre en fonction de la qualité de celle-ci.

La fluidité, les échanges, l’énergie de l’eau est plus ou moins bénéfique selon les informations qu’elle porte. Ces informations peuvent aussi changer en fonction de l’environnement. Changer la qualité de notre eau peut donc aussi nous faire évoluer.

Masaru Emoto a fait par exemple l’expérience de cristalliser les molécules d’eau, après leur avoir passé différents types de musique ou en leur disant  » je t’aime » ou « je te déteste ». Les cristaux obtenus sont plus ou moins harmonieux en fonction de l’harmonie des sons : le cristal est régulier et graphique avec une musique de Mozart ou des Beatles ou quand on lui dit « je t’aime ». Le cristal est anarchique, irrégulier, atrophié avec des musiques électroniques ou hard,  ou si nous lui exprimons des paroles de haine.

Cela s’appelle la mémoire de l’eau et c’est l’enjeu majeur des années à venir je crois…. si également la communauté scientifique accepte d’étudier la question plus largement (ou de communiquer ses résultats au grand public…)

Quelques visuels de cristaux sur cette vidéo vue sur le net :

C’est fou, non ? ….

En sachant que l’eau est présente dans tant de choses qui nous touchent chaque jour : les fréquences et bonnes ondes qu’elle reçoit ou pas ont en fait une grande importance.

Quand vous êtes devant votre miroir le matin, ce n’est pas anodin de se trouver belle, ou de se trouver moche…. Quand vous avez un défi à relever, ce n’est pas anodin non plus de se trouver nul ou de vouloir faire de son mieux. Cela conforte l’idée que l’enjeu c’est bien d’apprendre à s’aimer, d’être bienveillant avec soi, de se nourrir de positif et d’ optimisme, c’est drôlement bon pour nous ! Les échanges physiques comme émotionnels sont optimisés. Nos chances d’évoluer, de changer, d’avancer, de réussir sont liées aussi aux échanges qui se font en nous, grâce à l’eau justement…

 Réussir pour prendre confiance en soi  ou bien de prendre confiance en soi pour réussir ?

En fait c’est un échange, un mouvement permanent entre action et intuition, de surcroît dans un contexte encourageant qui favorise le sentiment d’évoluer et d’être heureux, à sa place. Là encore le mouvement est essentiel, entre nos 2 cerveaux tout particulièrement, cela doit circuler !

Ce que notre cerveau, nos cellules vont entendre tous les jours (paroles positives, optimisme) sera le terreau nécessaire pour concrétiser nos voeux les plus chers.

Ceci explique cela

Cela va nous mener au succès parce que nous allons rencontrer les personnes qui seront décisives à nos avancées, nous allons nous retrouver au bon endroit au bon moment. De la même façon que nos cellules sont liées entre elles, nous sommes liés aux autres et aux choses.  Etre sur la même longueur d’onde que quelqu’un d’autre, c’est une expression qui est à prendre aussi au 1er degré : Ce sont nos harmonies internes qui se connectent les uns les autres, grâce à l’eau qui conduit nos vibrations comme un courant électrique …

Plus nous vivons dans la joie, dans la confiance, plus nous connectons des gens qui partagent les mêmes émotions…ou des personnes qui sont compatibles avec ce que nous émettons comme pensées, émotions, intentions…

« Ce que nous cherchons, nous cherche aussi ! »
c’est toute la thèse dite « quantique ».

Là dessus nous ne pouvons pas tricher : nous sommes des aimants, nous attirons à nous ce que nous sommes à l’intérieur de nous ou ce que nous espérons au fond de nous. Le vrai travail, c’est d’apprendre à se concentrer sur le positif de la vie et sur ce que nous voulons vraiment (et de se faire aider le cas échéant), alors que le négatif et nos freins ont souvent pris le pas dans nos quotidiens… et semblent assez naturels en fait !

Dans une crème aussi !

Dans une crème de soin il y a aussi une partie important de liquide, c’est pour cela que je mets des mots doux sur les soins HEULIAD, que les crèmes sont faites avec amour, et que vous pouvez vous en inspirer le matin ou le soir pour diffuser du positif dans vos cellules. Mettre sa crème de soin devient un prétexte pour s’offrir un vrai moment de détente et de fluidité intérieure, un vrai moment d’harmonisation de l’eau qui circule en nous.

Le corps humain est merveilleux et nous en savons encore tellement peu de choses. Ce qui commence à se savoir est merveilleusement encourageant et enthousiasmant. Cela redonne espoir, que nous pouvons encore sauver notre chère planète, notre intelligence, notre sensibilité est en totale osmose avec cette Terre que nous maltraitons pourtant. Si seulement nous savions qu’elle c’est nous, que nous c’est elle, que tout est possible entre nous….

Belle Année 2015 ! à fluidifier vos émotions, à clarifier vos pensées, à vivifier votre vie, à stimuler vos envies pour cristalliser dans votre quotidien le bonheur que vous souhaitez dans vos vies !

A Visiter ?

Retrouvez le site de BALNE ‘ EAU ! à Belz. Voici quelques images en préambule… la suite sur le site !

eau vivifiée- eau dynamisée

eau grander-eau vivifiée-balné-eau belz

espace balné-eau belz

espace balné'eau

espace détente balné-eau-belz

Crédits photo : Fotolia, Elise Le Pallabre (chez Balné’eau – BELZ)

Le cadeau promis…

1er cadeau

Je vous ai annoncé l’évènement dans mon dernier article « Epuisée ou Epanouie » (A vous de choisir…)

Ce cadeau se concrétise aujourd’hui avec la 1ère Vidéo de Caroline Burel, la 1ère de 4 vidéos qui sont un accompagnement offert aux femmes et aux mamans pour réveiller la magie du quotidien !

En rappel, Heuliad et Terrasens sont partenaires de cette formation d’exception « Maman active épanouie 2014 » qui sera animée par Caroline Burel et pour faire connaître cette formation auprès des femmes qui sont en quête d’une vie plus épanouie, elle nous offre 1 mois d’accompagnement gratuit (sans aucun engagement évidemment !)

Je suis heureuse de partager ce 1er cadeau avec vous et ce sera ainsi pendant 4 mardi !
C’est chouette non ?

A noter que celles qui n’étaient pas inscrites sur le site de Caroline auront à le faire pour visualiser cette vidéo, c’est normal.

Détail

Je suis comme vous, ce n’est pas simple au quotidien d’intégrer l’idée que nous ne réussirons pas nos journées, sans d’abord prendre soin de NOUS !
En tant que femme et mère aussi, je constate que c’est souvent la dernière chose que nous gardons sur la longue liste des choses à faire, la reportant indéfiniment au jour suivant. En vérité, c’est le meilleur moyen de nous retrouver au bout du bout de l’épuisement. C’est pour cela que je vous invite à visionner la vidéo proposée par Caroline.

Vous allez y découvrir :
• Une approche énergétique complète prouvée et approuvée pour vous booster en douceur au quotidien. C’est étonnant au début et vous serez vite convaincue car les bénéfices sont immédiats !
• Stéphanie, une Maman Active très détendue qui va nous expliquer sur quoi elle s’est appuyée pour reprendre les rênes de sa vie.
• Ainsi qu’une proposition surprenante qui va vous faire beaucoup de bien pour commencer dès maintenant à saupoudrer le merveilleux dans vos journées. Caroline a toujours de chouettes idées de cadeaux !

2ème cadeau

Caroline vous parlera ici plus en détail de sa méthode des 4 piliers qui sont indispensables pour vivre une belle vie de femme !

3ème cadeau !

Dans cette 3ème vidéo, Caroline nous en dit plus sur ce qu’elle peut apporter aux femmes, elle va aussi partager sa recette magique pour que votre féminité s’exprime dans son essence la plus généreuse. Elle fait aussi témoigner Déborah, une coach pour les chanteuses, qui a vu changer sa vie.

Découvrez l’avantage majeur vous avez déjà sur la moitié de la planète pour faire briller votre essentiel !

Caroline est une coach experte et passionnée par ce sujet ! Ses recherches sont passionnantes…

Belle découverte à vous, profitez-en bien ! et si vous connaissez des femmes que cela pourrait aider, partagez sans modération… ce qui fait du bien est précieux !

Suite au prochain épisode !

Encore 1 vidéo à venir…mardi prochain !

Bien Chaleureusement, Elise Le Pallabre

partenariat avec caroline burel- maman-active-épanouie-Fotolia

partenariat avec caroline burel- maman-active-épanouie-Fotolia

Crédits photos : Fotolia

Avis de tendresse… (si vous avez de l’acné)

soins anti-acné

Acné, es-tu là ? Bah oui !

J’avais envie d’écrire sur l’acné depuis des mois, mais j’ai mis du temps, car je bloquais sur 2 choses :

1) C’est un problème complexe lourdement verrouillé par le milieu médical : il est difficile de dire autre chose que le discours officiel en la matière, qui ressemble dans les grandes lignes à :

« Il n’est pas prouvé que l’alimentation ait un rôle même minime dans ce problème »
« Rien ne vaut les antibiotiques, les crèmes de pharmacie, et la pilule diane 35 (sauf depuis peu !), les nettoyages de peau chez le dermato, le roaccutane en dernier recours (ou ses nouveaux amis).
« Ca va passer, y a pire dans la vie. »
« Les huiles essentielles c’est à fuir, comme les cosmétiques bio d’ailleurs, seuls les antibiotiques vont faire qu’il n’y aura pas de cicatrices plus tard ».
« C’est remboursé par la sécurité sociale » (donc, c’est forcément bien ?)

Aujourd’hui, j’en fais un article parce que même si certains pensent qu’il y a pire dans la vie, ce problème est partagé par beaucoup, et appelle donc à partager des solutions. Mais surtout la façon de soigner l’acné aujourd’hui illustre une façon de voir la vie qui dépasse largement le cadre du problème de peau et c’est cela que j’ai envie d’évoquer aujourd’hui .

J’ai juste besoin de montrer des alternatives, pour que les personnes aient le choix.

2) Ce qui m’amène à l’autre frein pour écrire cet article : ce que j’ai à dire sur l’acné met la personne face à ses décisions, ses choix et sa conscience, elle ne pourra plus dire qu’elle ne savait pas. Autrement dit, il est souvent plus confortable de suivre le courant dominant, de se soigner comme tout le monde, de souffrir comme tout le monde de « ça » à l’adolescence (et même après bien souvent).

Surtout,  cela rassure de penser qu’il n’y a qu’une seule voie à suivre et que la solution viendra de l’extérieur, d’un chouette docteur.

Il y a un gros risque à donner d’autres informations

  • Soit cela met les personnes en situation de résister à ce que je vais dire si c’est trop inconnu, et ainsi de retarder toute évolution, ils ferment les écoutilles comme on dit ! Ils vont se retrancher derrière la sécurité du discours officiel et devenir même violent ou  moqueur quand le sujet des soins alternatifs leur revient aux oreilles. Ils vont se dire « si c’était vrai on nous le dirait à l’école, chez le médecin, au journal de 20h… bref ça se saurait »
  • Soit il y a une culpabilité qui s’invite dans leur vie : maintenant qu’ils savent, ils culpabilisent de faire certaines choses comme avant … et cela ne crée pas pour autant le déclic de changer, de faire une autre expérience, car il faut enregistrer l’information à plusieurs reprises, c’est normal.

En me décidant à écrire, je pense tout particulièrement aux adolescent(e)s, aux fils et filles de mes clientes, mais aussi à celles et ceux qui vivent l’acné bien plus tard dans leur vie.  Je sais pour être passée par là aussi, comme cette acné est vécue douloureusement et en même temps il est tellement difficile de modifier la moindre habitude : prendre un médicament pendant des mois et mettre une crème même corrosive semble déjà un effort immense : on suit les injonctions d’une autorité extérieure alors faudrait pas abuser… c’est déjà pas mal en pleine période rebelle !

Je pense aussi aux parents qui ont envie de bien faire, d’aider leurs enfants, de leur éviter ce problème, à tout prix et tout de suite, d’autant plus si ils l’ont vécu eux-même plus de 20 ans avant. Parmi les solutions naturelles qui existent,  la personne directement concernée doit y mettre davantage du sien et là le parent peut se trouver démuni : il ne maîtrise pas autant le suivi du traitement qu’en donnant une gélule matin et soir à son ado avec son jus d’orange. Les questions du plus long terme, on les occulte vite … on croise les doigts, on se dit que l’on a fait ce qu’il faut.

L’épisode actuel sur le médicament Diane 35 illustre bien des choses qui se manifestent plus tard …

C’est quoi Grandir ?

L’adolescence fait le grand écart entre des sursauts de responsabilisation, de « maturité » et par ailleurs des envies d’absolu, de révolution : les premières histoires romantiques et passionnées, l’hyper-sensibilité, l’idéalisme, être différent en tout, les expériences extrêmes

Ce grand écart permanent qui constitue la transition vers l’âge adulte se gère aussi en s’agrippant à des douceurs de l’enfance, à des souvenirs lointains de joie, de sécurité et d’insouciance… Les pro du marketing ont bien compris tout cela : les parfums fraise tagada, le nutella, la crème qui sent le « bébé » ou la pomme d’amour, le maquillage de toutes les couleurs, les fleurs sur la coque de portable. Irrésistibles, ces produits nous retiennent dans les mailles du passé, ils sont des parenthèses cajolantes dans une adolescence où il s’agit de s’affirmer, de se battre et de se réveiller le matin sans trop savoir pour quoi. Au diable l’envers du décor de ces produits ! … ils sont irrésistibles, disais-je..

Bref ce qui compte c’est ce que l’on montre aux autres, comment on s’habille, comment on dit QUI ON EST en se mettant en scène, en créant un super personnage – en attendant de savoir ce qu’on fera dans la vie –

C’est normal… que viendrait faire dans tout ça le remède d’une douche rectale aux graines germées, ou l’infusion de pensée sauvage, aussi efficace soit-il !

C’est comme si il restait la croyance que grandir, devenir adulte c’était forcément renoncer à la joie, au plaisir, à l’instantané, pour se plier à la rigidité du devoir et de la raison. C’est une croyance qui persiste chez les adultes aussi. Alors pour tout le monde effectivement c’est dur d’aller de l’avant si on croit ça. L’être humain a l’instinct du bonheur (mais sait mettre son mouchoir par dessus !) : depuis tout petit, jusqu’à pas d’âge, nous avons tous cette compétence, nous voulons tous le bonheur chacun à notre façon. Nous avons juste à apprendre à sentir en nous cette compétence, à apprendre à lire en nous où se trouve notre source infinie de bonheur: beau défi !

Ce que nous mettons parfois du temps à comprendre c’est que la joie est en nous, et que c’est une sensation différente de celle  procurée par les paradis artificiels. C’est une sensation qui naît quand on ressent pourquoi on est là, que ce n’est pas un hasard, et que l’on est en cohérence entre ce qu’on espère et ce qu’on fait… C’est une sensation proche des jeux d’enfants, mais avec toute la force des connaissances des lois de la vie, et du partage avec les autres. C’est magique mais il faut un certain temps pour toucher du doigt cette réalité. Appuyer sur le bouton, cliquer, n’est pas suffisant ou n’est que le début…

Le jeu c’est une carte aux trésors, avec des indices, des rencontres, des défis, des règles, des leurres, du respect, de la solidarité : la vie est un jeu pour qui veut bien jouer franc jeu  !
C’est exaltant pour qui sait se montrer curieux de l’inconnu…

L’Acné est un Appel du Corps à Nourrir l’Enthousiasme….

Concrètement

Vous devez peut-être vous demander ce que je vais dire de si « non politiquement correct » sur l’acné en fait :

J’y viens mais j’espère arriver à éviter la recette magique à appliquer, tel un nouveau diktat qu’il faudrait suivre. Plein de voies sont possibles pour gérer cette acné, je n’ai pas tout tester sauf ce que je liste à la fin de cet article, et ce qui marche sur moi ne va pas automatiquement marcher sur l’autre, c’est ainsi ! Mais vous aurez au moins du grain à moudre pour rechercher et taper à d’autres portes. Ce que je vais lister marche tout aussi bien pour les femmes ou hommes qui continuent à avoir de l’acné « adulte » sous toutes ses formes.

Parmi ce qu’il y a à retenir c’est que personne ne détient LA VERITE, tout est à remettre en question avec votre filtre personnel : remettez toujours en question ce que vous entendez. Renseignez-vous et écoutez si cela vous tente ou pas !

N’oubliez pas non plus que les techniques naturelles ne sont pas des miracles, elles font parfois un travail efficace mais silencieux, parfois aussi très évident,  une technique prépare l’efficacité d’une autre et le changement ne se fait qu’à la mesure de ce que vous êtes prêts à lâcher et à apprendre.

Expériences

C’est quoi l’acné  ? ça on sait ! une inflammation des pores de la peau (ou follicules pilo-sébacés…), sous forme de boutons purulents ou de microkystes sous la peau, de points noirs, de peau grasse sur la zone médiane notamment.

Surtout c’est dû à quoi ? à la transition hormonale qui se joue à cet âge (et qui peut durer !), elle-même stimulée par le stress et les émotions en effervescence, une mauvaise hygiène de vie (alimentation, alcool, tabac…médicaments…), la pollution…

Pour ma part, j’ai eu de  l’acné dès l’âge de 10 ans, avec son cortège de visites chez le dermatologue, traitements internes, externes, jusqu’aux plus forts jamais imaginés, pour avoir encore de l’acné à la suite de tout cela… jusqu’à ce que je découvre autre chose et que j’apprenne à le gérer autrement, à l’accepter aussi !

Je trouve barbare : les nettoyages de peau qui se concluent à l’alcool, les antibiotiques des mois durant, les crèmes qui brûlent chimiquement la peau sous prétexte de la renouveler… Comme j’entends encore ce genre de choses, je pensais que cela s’était calmé avec le progrès ! mais non ces techniques ont toujours le vent en poupe et continuent donc de bloquer, d’abîmer, d’affaiblir la peau et celui qui a cette peau …

 1- Ce que j’ai testé pour encourager une transition hormonale plus soft :

L’idée est bien d’accompagner le corps dans cette transition, et non de la contrecarrer … de faire donc en sorte d’apaiser et de fluidifier les choses tant physiques que psychologiques, d’arriver à exprimer notre personnalité, à mieux communiquer, à mieux gérer ses émotions, tout en éliminant les déchets métaboliques du corps plus efficacement pour soulager la peau. Cela ne semble peut-être pas évident au 1er abord, mais l’acné se soigne beaucoup à l’intérieur de soi, et à travers l’estime de soi…

  • Un accompagnement homéopathique s’avère précieux.
  • La phytothérapie aussi, avec notamment le macérat de bourgeon de framboisier, excellent régulateur naturel de l’équilibre hormonal féminin.
  • Du sport pour libérer l’énergie et les toxines, avec un hammam et sauna ensuite si possible.
  • Des massages pour la détente et le drainage, de la réflexologie plantaire et de la médecine chinoise aussi, bref tous les soins énergétiques également !
  • Des ballades dans la nature
  • Une alimentation apaisante : fruits et légumes, levure de bière, graines germées, céréales complètes ( regardez si vous n’achetez pas en fait des pâtes blanches, du riz blanc…), légumineuses, moins de viandes rouges, beaucoup moins ou pas de lait de vache ou de soja quelque soit la forme, yaourts, fromages, gâteaux ( testez les laits végétaux, comme le lait de riz, d’amande, de sarrazin…), moins aussi de sucres raffinés… pour le chocolat c’est pareil, mais moi j’ai encore cela à régler ! ( le chocolat noir, 2 carrés par jour c’est le max…normalement !)
  • Du nettoyage cellulaire des mémoires familiales ( méthode laroche, ho’oponopono, constellations familiales, décodage biologique, micro-kiné…). Ca c’est épatant !
  • L’hydrothérapie du côlon, les douches rectales de Xantis ou  le bain dérivatif (et son miam ô fruits)
  • Les fleurs de bach ( la fleur de pommier sauvage notamment pour  mieux accepter son apparence) et un suivi psychologique ou du coaching
  • Suivre des ateliers ou lire des livres de communication non violente, ou de connaissance de soi, comme l’ennéagramme par exemple.
  • Un travail artistique (art-thérapie) pour exprimer et alchimiser ses émotions
  • S’offrir ou se faire offrir une séance de relooking (Merci père noël !)

 2- Pour traiter l’acné en interne

L’idée c’est ici de cibler le nettoyage des toxines par les émonctoires internes (foie, intestins, reins, poumons), plutôt que par la peau, mais aussi de stimuler les défenses de la peau, ses ressources, son oxygénation, en lien avec les exercices cités plus haut.

  • Infusion de pensée sauvage le soir.
  • Cure d’eau argileuse (argile illite ultra-ventillée selon la méthode france-guillain)
  • Boire de l’eau pure suffisamment (1,5litre par jour, et un grand verre notamment le matin à jeûn), peu minéralisée ( – de 120 mg /litre, c’est une information qui figure sur les étiquettes), et dynamisez-la avec une tasse à vortex par exemple. (tasse à vortex AURIS par exemple).
    Boire du Thé c’est différent même si c’est liquide, buvez-en si vous voulez, mais il s’agit de boire aussi de l’eau seule loin des repas pour une meilleure efficacité.
  • Cure d’oméga 3 sur 6 mois au moins voire plus ( Huile de colza bio crue, et poissons gras bio dans l’alimentation ou des gélules bio si vous préférez, en vente partout)
  • Drainage du foie à la sève de bouleau BIO pendant des mois si il le faut (la cure de clark, les ampoules de plantes pour le foie : artichaut, radis noir, citron, fumeterre, pissenlit … du macérat de bourgeons de romarin (de la marque Alphagem par exemple) ou boire un jus de citron BIO pressé avec de l’eau tiède tous les matins…)
  • Le kéfir de fruits(recette ici) sur 3 semaines au moins, 3 mois plus sûrement…

 

Soins naturels anti-acné

3- Pour la peau

  •  Argent colloïdal (une réponse SOS rapide et saine, à vaporiser le matin et le soir)
  • Des sérums huileux aux huiles essentielles pour fluidifier le sébum, assainir les pores de la peau, à mettre le soir.
    Et oui, la peau grasse le sera davantage si vous ne mettez que des crèmes hyper légères, matifiantes et extra synthétiques. La peau en manque de nutriments naturels et de bonnes huiles (végétales) aura le réflexe de survie de secréter davantage encore de sébum… Croyez-moi le sérum huileux, le soir, sera votre allié !
    Recette de Sérum basique à faire soi-même : Huile végétale de noisette 30 ml + 10 gouttes d’huile essentielle de tea tree et 10 gouttes d’huile essentielle de lavande aspic (mais aussi citron ou ylang-ylang).
    J’ai conçu de mon côté un sérum précieux de 20 plantes qui améliorent visiblement  plusieurs facettes le sérum facétieux : boutons, rougeurs, irritations, taches et cicatrices post-boutons, excès de sébum, éclat du teint, protection anti-oxydante, régénération puissante … un cocktail sur mesure pour la peau asphyxique (en prime il améliore les poches sous les yeux)
  • Purifier la peau en douceur avec des soins sans alcool, comme l’émulsion nettoyante et la brume micellaire. L’hygiène de la peau est vitale, incontournable,  mais avec une vraie tendresse !
  • Des crèmes naturelles le plus possible pour ne pas étouffer la peau, c’est très rare, mais Terrasens les réunit au fur et à mesure, et pour tous les budgets au fil des jours. Les ingrédients de synthèse sont des leurres, qui étouffent la peau, l’affaiblissent, jour après jour insidieusement, même si cela semble mieux au début.
  • La crème de jour que j’ai conçu pour ce problème de peau c’est l’émulsion pacifiste, ce n’est pas juste une crème hydratante ou apaisante, ses effets sur les lésions sont prouvées dès 7 jours.
  • Nota bene :
    Les huiles végétales ou les huiles essentielles, ou encore les extraits de plantes ont des noms en latin en grande majorité sous leur forme entière et naturelle, alors tous les noms trop chimiques sur vos emballages sont à regarder de près. Ici vous pouvez vérifier l’origine des ingrédients.
    Paraffinum liquidum, petrolatum sont des dérivés de pétrole très occlusifs.
    Aqua, en début de liste veut dire qu’il y a 70 à 80 % d’eau inerte, inactive, dans le produit, le reste sera souvent synthétique, avec 1 ou 2 % de plantes alors au final cela fait cher le rien !

Exemple : Quelqu’ un qui souffre des jambes, si vous le mettez en fauteuil roulant, cela semble mieux dans un premier temps mais sur la durée, soit ses muscles fondent et il restera dans le fauteuil, soit en remarchant le problème revient de suite… la meilleure aide c’est de soulager et de rééduquer non ?
C’est pareil pour les crèmes : le naturel fait dans les règles de l’art soulage ET rééduque, le synthétique non… mais ces crèmes sont tellement envoûtantes, je sais…

trio pureté

En résumé

Ce qui compte pour gérer l’acné, c’est d’ouvrir les portes,  en douceur :

  • Physiquement, les pores de la peau sont à vif, bouchés et infectés… et c’est pareil en interne…
  • Psychologiquement, les pensées sont sclérosées, limitées, et à court terme.

Tout est lié, si vous bougez une chose, les autres choses bougeront aussi. De la douceur est bienvenue, même si parfois il faut prendre des décisions claires et nettes !

La clef : Nous sommes des êtres vivants, c’est donc le vivant qui nous fera du bien, qui nous aidera à vivre pour de vrai.
C’est pour cela que les techniques naturelles vous parlent de cru, de bio, de concentré, d’actifs, de frais, de plein air, de bains de mer, de respiration, de sport, de mouvement, du goût, de la saveur, du naturel : tout cela bouge les choses en mieux dans notre corps !

 

cosmétiques vivants et naturels

 

Les problèmes de peau, c’est la relation au monde extérieur, c’est un conflit entre ce que nous sommes, et ce que nous montrons : un conflit aussi entre le besoin de plaire, d’être aimé et en même temps de se protéger de l’autre, de trouver sa place, de prendre son indépendance, d’être respecté : on veut attirer et on repousse en même temps, on veut être soi mais on ne sait pas comment. A méditer !

Résumé du résumé

Le meilleur encouragement, c’est de faire les choses qui font plaisir : dans la liste ci-dessus, tout n’est pas à faire en vrac, ou tout en même temps : il s’agit de choisir une chose qui nous attire, et d’essayer. Et dans le même temps de regarder du côté de la psychologie positive, du développement personnel comment sont expliqués les clefs de la vie, les règles qui nous permettent d’être créatifs dans nos existences. Apprendre de quel pouvoir nous disposons, jour après jour, tout en se faisant du bien de plus en plus : les soins de beauté naturels sont un bon entraîneur, et c’est nous qui les choisissons !

Sentir, découvrir l’histoire d’un produit et ses conséquences, donner du sens à ses actes, aller vers un peu d’inconnu, se faire confiance … (mon article sur l’estime de soi)

Nos cellules doivent échanger entre elles, notre intuition doit pouvoir entrer et s’exprimer, nos racines doivent pouvoir s’enraciner, l’énergie doit circuler, c’est le propre de notre être vivant !
Si les choses circulent, le renouveau sous toutes ses formes arrive aussi : une nouvelle idée, une peau qui s’améliore, une rencontre qui devient possible, juste parce que nos cellules en nous communiquent, et elles, savent ce qui est bon pour nous, ce dont elles ont besoin : c’est un travail d’équipe entre le corps, l’esprit et le monde, et cela s’appelle « sentir les choses ».

Le corps nous dit tout, à nous d’apprendre à l’écouter…

Ce qui n’est pas politiquement correct c’est d’avoir foi en la vie et en ce qui ne se voit pas : l’énergétique, la pensée créatrice, l’amour, la joie ….le bonheur comme source de guérison !

Pour retrouver et tester mes soins HEULIAD

Ils existent sur la boutique en ligne TERRASENS, en version DECOUVERTE ou en version RITUEL QUOTIDIEN :

HEULIAD VOYAGE

précommandes heuliad

Si vous avez des questions, je suis là !

C’était long, hein ?

Et il y a une suite en plus, je vous emmène : SOS d’une peau en détresse

Une petite douceur pour la route …

 

 

Crédits photos : fotolia © yellowj – © konradbak – © alma_sacra